Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2005 7 30 /10 /octobre /2005 00:00

[ Music : Camille Bazbaz - "Tutto Va Bene" ]

L’amour parfait (menteur)

 

   News from the world of ici *(1)

 We’re now still awaiting for further informations from the « notes-of-the-end-of-the-back-of-the-bottom-of-the-page conflict » morituri te salutant : Moratorium, seems to be half-suspended.*(2)


SONNEZ au bois HAUTBOIS !

RESONNEZ MUSETTES !

 

 

 C'est officiel, je n'ai plus peur de l'annoncer, je suis namoureuse, mais alors grave de chez prise de cœur à la saltimbanque en otage, avec une légère tendance au « J’vous ai apporté des fleurs (parce que les bonbons ça fait grossir) » :

  

Alors... On baise ?

 

 

Pour vous résumer l’impudeur, je suis à peu de chose près dans cet état là :

  

Réalisé avec des vaaaches made in Normandiiie (et l'aimable autorisation de Stone et Charden, certes)

 

 

 …Et j’ai comme qui dirait le sentiment que ma vie sexuelle pourrait sensiblement changer dans les jours à venir.

Déjà mes cils battent de l'œil et mes trippes sont en vrac de chez bonheur, aux limites des indécences extrêmes. La coordination de mon mes membres s’amenuise d’heures en heures, c'est…

 C'est .. Comment dire .. Un état vach'ment plus agréable que la brûlure au troisième degré vous voyez ...

 Un truc fort que Johnny au stade de france aussi puissant que quand tu termines la 9ème tomate farcie*(3) et que tu t'aperçois qu'il en reste une dans le plat, et que finalement, non, ce sont mes amis et ils décident, dans un silence consterné constipé concerné de me la laisser, la tomate. Rien qu'pour moi. Avec le jus du plat ! Si ! Et… Et…  il reste du pain !!!*(4). 

Pas d'utilisation prolongée sans avis médiacal

 

 

 Bref. C’est BON.

Vous aurez remarqué, chair à saucisse chers lecteurs, que mes notions de brièveté sont toutes relatives, sinon aléatoires. D’aucun prétendent même que « Bref », cela n’existe pas réellement en mes contrées, sinon au titre de légende rurale. « Et dans les vécés ! » corrigent les habitués à qui je ne demandais pourtant que le silence.*(5)

J'agrée. Je ne suis pas « bref ». Et alors ? Tout le monde ne se plains pas toujours de ce qui est long...

Je sais, le sous-entendu est d’une finesse toute bavaroise, mais tu vas voir que j'vais t'l'enrober de trois adjectifs et d’un clin d'œil lubrifié lubrique libidineux mais pas trop, et au final cela va passer comme un référendum européen une liberté en Arabie saoudite une envie de piss enfin bref, ça va passer comme un TGV quoi : à fond d'train.

 

Mmm C’est BON. Je persifle persiste.

 

Et ce n'est pas rien, de persister. C'est donc quelque chose. Et sur ce quelque chose, je bâtirai mon Eglise. Damned !! Le « syndrome Jésus » qui me reprend !!

>> Clara tu sors s'il te plait. J'ai dit  « Jésus » et pas « je suce ». M*rde !

 

Dans un élan de d’impudeur qui étonne même mes plus bas instincts discrétionnaires, j'm’en vais vous narrer sommairement ce que cela pourrait changer dans mon quotidien :

 

 

- 1 -

Si ma voyante ne le remarque pas, je change de voyante.

 

 - 2 -

Si mon clignotant gauche ne le remarque pas : hop ni vu ni connu je le remplace par le droit. Et le droit me direz-vous ? Il a intérêt à filer ! Et droit. Même s'il porte vote à gauche comme chez moi la plupart des parties mécaniques ET irréfléchies.

 

- 3 -

Si je t'aime, prends garde à toi! Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas, je t'aime! (air connu), et vous pouvez la croire, Carmen. Bin oui, une Carmen cru (e) c'est imparable.

 

 - 4 -

Si le marabout ne le remarque pas, et bien sûr s’il ne tousse pas : je le mange (et j'm'achète un nouveau tournevis rouge).

 

 - 5 -

Si je m'ampute de la main droite (qui ne sert plus, puisque je suis namoureuse), vais-je courir plus vite ? Le doute ma bi m'habite.

 

 - 6 -

Si la caissière ne le remarque pas, j'arrête illico maintenant dès le demain de la prochaine fois de lui laisser des pourboires.*(6)

 

  - 7 -

Si ma maman appelle, vous lui dites que je ne suis pas là. Merci.

 

Enfin…

 

 - 8 -

Si mon capilliculteur savait cela, c’est tout le quartier qui ne tarderait pas à mettre le feu à la poudre du téléphone arabe. Je préfère le secret. Je m'en vais donc d'un pas ferme lui trucider à coup d'cisailles sa p'tite tête de gomina soldé. Je reviens.

 

 

Argh

 

 

J'ai tell'ment l’feu au c sacré qu'on en dirait une Eglise. Ce qui semble rejoindre l'idée qui m'a fait virer un peu sauvagement je le reconnais la cagole*(7) entrouverte (Clara) qui a cherché à s'immiscer dans ce texte un peu plus haut, cf. supra. car si j'peux pas m'la faire, faut pas m'la faire non plus. (je présente mes confuses aux lecteurs de "Pélerin Magazine").

 

 A ce jour, je ne vois qu’un inconvénient, certes, mais majeur à mon nouvel état coronaire : il va falloir que je me lave tous les jours. Pfff.

J'ai peur de l'eau, moi.

 

 

Voilà. Pour l'essentiel, vous savez.

Il ne me reste plus qu'à déterminer de qui j'suis namoureuse ... Pour le moment .. Hum .. J'me tâte ... J'suis pas sûr de qui en fait, mais p'têt que si vous laissez 247 commentaires dont au moins 7 en espèces, je lâcherais une lettre de son prénom.. Au fait, est-ce que je connais son prénom ?

Il ne me reste plus qu'à déterminer de qui j'suis ... Pour le moment .. Hum .. J'me tâte ... J'suis pas sûr de qui en fait, mais p'têt que si vous laissez 247 commentaires dont au moins 7 en espèces, je lâcherais une lettre de son prénom.. Au fait, est-ce que je connais son prénom ?

Il ne me reste plus qu'à déterminer de qui j'suis ... Pour le moment .. Hum .. J'me tâte ... J'suis pas sûr de qui en fait, mais p'têt que si vous laissez 247 commentaires dont au moins 7 en espèces, je lâcherais une lettre de son prénom.. Au fait, est-ce que je connais son prénom ?

 [ bug informatique ? Delirium copius colorius ? ]

 

hum ...

 

Un indice : soyons fous !

je crois que c'est une fille ...

 

Un second indice ?

Vous exagérez !

Allez, une fois n’est pas costume coutume, je cède.

 

Aucune ressemblance, même de loi, même de dos, avec cette personne : 

Ceci n'est pas Jean-Paul III

 

 

 Sur ce, j’vous laisse cohabiter cogiter, j’ai mon épilation maillot sur le feu.

 

 

 

Bonjour chez vous !

 

 

 

 AnT, de chez Smith en face, ptérodac érectile

Xxx

 

 

namoureuse : état Inspir'AnT du 30 octobre 2005

*(1) Voir pour mémoire nos éditions précédentes.

 

*(2) Notez je vous prie ce qui est peut-être le seul point commun de ce blog avec « Les Sims » : il est multilingue. A cette exception près que « Currahee », seul, a le poil qui brille. Pour ceux qui espéraient une trouduc’ traduc’ : navré, mais ce service est payant.

*(3) Pour la véracité de l’anecdote et ainsi bien ancrer dans le réel cet épisode pourtant peu glorieux de mon passé gargantuesque gustatif alimentaire, je précise à nos lecteurs qu’il n’y avait que neuf tomates farcies au total, et non dix. J’ai des témoins. Où sont les votre ?

 

*(4) Et ensuite, voyez la méthode de feu Demis Roussos. Quoi il n’est pas mort ??

*(5) Suite à une plainte d’une association de consomm lecteurs, cette note à été retirée. La direction.

 

*(6) Quoi !? Il ne faut pas laisser des pourboires ? Bon tu m'en apprends une belle, là...

 

*(7) Le parler Marseillais  (page 44+1) « Nom féminin d’origine provençale. Désigne une fille de très petite vertu et de fort mauvaise apparence (…) »


Message aux étoiles : Monsieur Brassens, 24 années sans Vous, c’est long. Revenez-vous vite.

Question : J’envisage de me faire tatouer son prénom dans l’oreille. Ainsi, en cas de perte, ou pendant un épisode Alzheimer, les autorités sauront que faire, au lien de ne savoir qu’enfer en faire. Votre avis, vos témoignages m’intéressent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

romy 31/10/2005 20:21

"je suis raide dingue de ce blog"
c'est de moi
"je le mets en lien chez moi"
ça aussi c'est de moi
 
Moi aussi je suis dingue de ce blog ^_
Limite je couche avec, c'est dire...

AnT 31/10/2005 18:06

"Il faut mettre son génie dans sa vie et son talent dans ses oeuvres."
Oscar Wilde

crevette rose 31/10/2005 17:37

je constate que nous avons les mêmes lectures : wilde, desproges, audiard...pas de points commun entre eux si ce n'est l'art de dire les choses....
 
Peut-être les burettes, les valseuses, les roupettes,  testicules et autres roustons ?

ma préférée de wilde : "les gens connaissent le prix de tout mais la valeur de rien" (Portrait de Dorian Gray)

AnT, 30/10/2005 18:27

N’oubliez pas d’augmenter votre heure de 60 minutes. Pour vous aider : nous sommes dimanche, il est 18h30.

Le propriétaire.

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?