Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2005 3 02 /11 /novembre /2005 00:00

 [ Music : Rachid Taha : Rock el Casbah*(1) ]   

C’est un beau roman…

(air connu)

 

  

 

Avertissement : 10ème jour d’occupation (environ) de cet espace par des notes-de-bas-de-page déterminées MAIS généreuses. 

 

Merci de noter que, sexuellement, je me trouve à droite sur cette image…

 

Nous nous sommes repus, hier de la mémoire d’André Sakharov (pas l'opticien, l'autre). C'est bien fait pour lui, mais ce n'est pas suffisant.

 

 

 
 

Ce mâtin en me levant je me demandais si Jacques Chirac allait enfin répondre à mes fougueux SMS.

 

Toujours pas.

 

Alors que Flaubert, si.

 

Tu ne me crois pas ?

 
 
 
 

La preuve est ici, et je ne souffrirai aucun commentaire sur la légitimité de mes raconteries quotidiennes.

En effet. Je suis désormais ami avec l'intérieur de notre distingué ministre de l'intérieur. Si.

 

J’en vois qui sursautent. Il ne faut pas sursauter. Il n’y a que les imbéciles et les candidats nouvellement élus qui ne changent pas d’avis, encore que pour les candidats nouvellement élus, je n'en sois sois pas sûr.

 
 
 

Comme je ne suis ni l’un ni l’autre et que je fais c’que j’veux, hein …

 

Cessez de m’interrompre !!

 

 

 
 

Bon. Vous trépignez je le sais, je le sens. Je m'en vais donc vous conter sans complaisance la naissance de cette délicieuse amitié.

 
 
 

Ce fut, à vrai écrire, une de ces plus totales surprises qui font le charme négligé d’un quotidien d’improvisade.

 
 
 

Mais tu veux des faits et toute l’histoire : comme je te comprends ! Je m'exécute *(2) donc aussi sec, sans passer par la case « peloton d’exécution » et sans toucher quelques balles de plombs.

 
 


 

Ce mâtin, je me suis réveillé. C'est l'un de nos rares points communs, lecteur anonyme. Moi aussi, je me lève. Et je te bouscule, tu ne te réveille pas. Bref. Deux bouts Debout sur deux jambes, l’œil torve, il est grand temps d'aller satisfaire ma chatte.

 
 

 

 

Tsss. Mauvaise pioche, mauvaise foi, il n'y aura rien de sexuel dans l'histoire du jour, contrairement aux 17 articles précédents *(3). Quand je parle de ma chatte, il faut comprendre Vodka : plus de poils (sensiblement) et de dents (un peu) que "l'objet" (sic) évoqué dans vos graveleuses pensées masturbatoires, bande d'obsédés que vous êtes et que je ne suis pas, car moi, en plus de savoir colorier un mickey sans faire de ratures, je sais aussi lectationner lirer prendre un livre dans mes mains et le caresser des yeux, sans sous-entendus.

 
 
 
 
 

Vodka, donc. Elle réclame sa viande. Vous m'connaissez maintenant je pense : j'suis un prince...

Je dispose donc son assiette, ses couverts et un verre de Dom Pérignon '57 San Pellegrino, plus une ‘tite fleur que je suis allé cueillir préalablement dans l'un de mes récents rêves pour faire joli.
 
 
 
 
J'dégoupille ensuite sans tarder et aussi un peu parce qu'elle est armée de griffes qu'on dirait des serres, la boite tout neuve de Pâtée "Volaille" *(4) et j'enduis Vodka je la sers, en prenant bien soin de lui attacher autour du cou une serviette vu qu'elle est TRES vielle et un peu impotente baveuse et que ma femme de ménage n'existe pas enfin comme vous le constatez, dans cette maison nous savons nourrir nos animaux.

Je vais ensuite chier un gros cake.

 Je me rends alors vers les commodités pour procéder à quelques vidanges salutaires de flux corporels divers et variés (aucune moue, qu’elle soit dubitative ou dépitée ne sera tolérée pendant cette lecture : vous ne faites pas mieux), non sans avoir, légèrement vaporeux, appuyé sur le clitor bouton de la cafetière afin de déclencher la coulée du jus qui me permettra d'émerger au monde une fois le premier litre ingéré par voie orale (j'ai cessé il y a peu les intraveineuses de caféines, sur les conseils du Dalaï-lama mais cela ne vous regarde pas...) .

 
 
 


Etirements, sport, je vous épargne les détails. Il faut que je me lave : je colle. Fondu enchaîné, traveling avant : hop ! Et me voici douché de frais.

 

 

 
 
 

Je me dirige vers l'ordinateur (bin oui, ce n'est pas avec une machine à écrire que je nourris ce blog, espèce de sauvages décérébrés !!) et réponds aux quelques courriels nuitamment reçu, dont un émanant d'une délicieuse plante verteL’honnêteté me force à avouer qu'il s'agissait d'une réponse à l'une de mes - trop nombreuses - suppliques voyeuristes).

 

 

 

Je glisse ensuite le Paul Simon, album "Graceland" *(5), dans le.merdows media player Winamp.

 
 
 

 

 

Et je commence à consulter les récentes offres d'emploi...

 

 

 On sonne à la  porte.

Je calcule mentalement l'état de mes créances auprès de divers organismes dont certains sont armés.

 

Non. Tout baigne de ce côté là : je peux ouvrir sans dégainer mon katana invisible mais super-aiguisé.

 
 

 

 

 Bonjour, c'est la police, nous venons vous mener à l'abattoir.

 
 

 

 

 - Bonjour, c'est l'fleuriste, y'a un bouquet pour vous !

 

- Euh ? Z'êtes sûrs ???

 

- Alexandre Deschamps ?

 

- Non. Moi c'est Desjardins

 

- Oups pardon ! AnToine Desjardins ?

 

- Oui. Enfin j'crois. (Je sors mes papiers d'identité pour vérifier : le nom Arc de Triomphe concorde).

 

- 5ème étage. Le code de l'ascenseur est le 221 B

 

- Buzzzzzz (ouverture de la lourde porte...)

 
 
 

Je me change alors en 4ème vitesse : guêpière, porte jarretelles : on ne sait jamais si le livreur est séduisant. *(6)

 
 
 

Je patience, tranquillement en ingurgitant sans respirer un demi-litre de café étranger noir.

 

 

 
 

Livreur. Bouquet contre signature. Le deal me semble acceptable.

 
 

 

 

Interflora collabore avec Sarko !! à la tondeuse interflora !!

 

 

 

 

 

Et il y a un mot !! Manuscrit !!

 
 
 

Le voici pour toi, car j'ai la délation aussi facile qu'exhibitionniste :

 

 

 

 

 

Ce document est un authentique

 

 

 

 

 

Document certifié conforme par Me Capello, Huissier à Marseille.

 
 
 

  

Si ce n’est pas une preuve !!!

  

 
 

 Moi, quand un homme me fait du rentre-dedans floral sans essayer de me rentrer dedans anal : je cède. Je suis plus sensible qu'il n'y parait.

 
 
 
 
 
 
 

Donc, je suis pote avec Nico now : faisez gaffe à vos commentaires, car il a les moyens de déclarer à la télévision qu'il peut résoudre en un coup de gourdin syndical le moindre de vos problèmes intestinaux. Est-ce bien clair ? Des questions ? On fait moins les fiers, hein ...
Et un lecteur averti en valant deux *(7), je double une fois de plus mon lectorat.AnT'ièrement logique, comme d'hab'.

 

 

 

  

 

 

 

 Bonjour chez vous ...

 

 

 

 

 

AnT, de chez Smith en face, désormais fièrement collaborateur sarko-boy intransigeant.

 

Xxx

 
 


 

 
 

 *(1) Note musicale (sic) Rachid Taha fut, avec leur reprise de “Douce France” par son groupe "Carte de Séjour" l' aspirateur inspirateur des Clash pour “Rock The Casbah”. Dingue, nope ??

*(2) Un suisse dirait selon mes sources : « je baste ».  Mais cette remarque n’est destinée qu’à flatter mon lectorat helvète. Et culturer un peu le reste, certes.

 

*(3) Je sais que le racolage est un délit. Mais depuis que j'suis pote avec l'intérieur d'un ministre, franchement, comme dirait notre distingué Président bananier de la République française : "ça m'en bouge une sans remuer l'autre" (Authentique et j'insiste car c'est je crois l'une des rares vérités de cette page. Si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours tenter de lui envoyer un courriel pour demander confirmation : jacques.c@france.fr allez ! Clique le mulot, clic !).

 

*(4) Je vous vois venir bande d'obsédés aviaires. Oui, je cherche à m'débarrasser d'elle. Vous saurez bientôt par quels biais je compte procéder ...

 
 

*(5) ... De l'année 1986 : dédicace à WB qui n'est pas aussi vielle qu'elle en à l'air   Je sais, je suis un mufle, mais ne le dites pas trop fort car cela m'excite, merci.

 

*(6) Vous remarquerez avec quel talent j'entretien le trouble sur ma sexualité, alors que j'affirmais il y a peu être fermement hétérosexuel. C'est voulu, mais inconscient.

 

*(7) Quand je vous le rappelle "un lecteur" vaut "deux lectrices" : arithmétique imparable ET sournoisement misogyne. 

 


 

 
 
 

 
 
Message personnel v1.0 : Saint Nico, merci pour les fleurs : il ne fallait pas. J'suis tout mouillé de l'oeil maintenant. J'attends avec impatience ton arrivée mais ne dit rien à Cécilia.

 

 

 

Message personnel v2.0 : Jacques, je ne t’aime plus. Je ne t'ai jamais vraiment aimé. Je n'ai voté pour toi que par dépit et non par choix. Tu ne méritais pas la France.

 

  

 

Note complémentaire : pensez à arroser les fleurs !!

Partager cet article

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Intimités
commenter cet article

commentaires

Zarathoustra (dit Varius) 14/02/2006 15:02

Encore !!
 
(et merci)

Denis LAGARDE 21/11/2005 09:21

La note 7 : c'est Nul!
Les Nuls pour être plus précis ; effectivement, ma première phrase était concise (pas de vilain jeu de mot pour gens bête, SVP) mais pas fausse.
;-)

AnT, de chez lui-même, insider 03/11/2005 13:55

>> LPV : tu viens de rompre avec Cécilia ?

>> Romy : je croyais que tu étais plus "jacques", toi...

>> Minuit : non merci ça fait des dents de castor usagé, et ma religion m'l'interdit

>> MADEMOISELLE WB : Capito. la polémique est donc coiffée pour l'hiver. En brosse. Comme vous, non ? ^^

Wonderblonde 03/11/2005 06:53

Pour couper court à toute polémique, je le dis haut et fort, en 1986, j'avais 7 ans, est-ce clair ???
J'ajouterais que malgré les 5 années de mariage à mon actif, on m'appelle encore systématiquement mademoiselle...je ne pense pas avoir besoin d'aller plus en avant dans ma démonstration, tout le monde a compris, n'est-ce pas ???

Wonderblonde 03/11/2005 06:44

Pour couper court à toute polémique, je le dis haut et fort, en 1986, j'avais 7 ans, est-ce clair ???
J'ajouterais que malgré les 5 années de mariage à mon actif, on m'appelle encore systématiquement mademoiselle...je ne pense pas avoir besoin d'aller plus en avant dans ma démonstration, tout le monde a compris, n'est-ce pas ???

Minuit 03/11/2005 00:30

Je vous ai apporté des boonnnboonnns....
;-) très joli le bouquet.

romy 02/11/2005 21:52

bon je te dis la vérité, c'est moi nico

La Plante Verte 02/11/2005 19:29

Sarko t'envoie des fleurs coupées... Encore un peu, et c'était une plante verte, et tu nous confondationnais.
Ouf !

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?