Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2005 5 09 /12 /décembre /2005 23:16

[ Music : NOSFELL - Shaunipul ] 

Not dead but bien raide ^^

 

 Ciao tutti !

 

Au contraire des rumeurs les plus folles qui courraient de blogs en blogs, de caniveaux en ministère de l’Intérieur : je ne suis pas mort. Ni lâche après le récent concours presque sexuel d'Inedire.

 

Nope.

 

Pas encore.

 

Un président le la république française en exercice se cache dans cette image. Saurez-vous le retrouver ?

 

 

Mes cellules cancéreuses (et pourtant toutes pulmonaires) m'accordent le plus sympathique des répits en donnant leurs R.T.T. aux plus joyeuses de mes métastases personnelles.

 

Répit que je m’en vais mettre à profit immédiatement pour vous distraire sans jamais vous parler du prince Charles, ni de son épouse mannequin chez Kronenbourg (quoi ? Elle ne boit pas ? Nooon ???), ce qui ne manquera pas de surprendre tous ceux qui connaissent mon vif intégrisme royaliste ET républicain. Si.

 

Et, comme pour conporter mes récents et si médiocres scores en cancérologie ordinaire, les horoscopes divers et variés semblent s'accorder et se liguer en un confortable refus à annoncer mon décès pourtant imminent, sinon immanent.

 

Même « télé 7 jours » ou « national hebdo » que je n'achète ni ne vole pour l'un et avec lequel je ne me torche qu’avec un circonspect dégoût pour l’autre s’y refusent.

Grâce soit rendue, spécialement, à « télé 7 jours » : par la grâce de vos si justes prédictions « futuroscopiques », mes nuits sont plus douces que bien des jours télévisés. Merci.

 

En revanche, je ne remercie pas Nicolas S. car je sais de sources sûres (du côté d'Evian et de Vichy, c'est dire leur crédibilité : merci de votre - hum – « Collaboration ») qu'il a fait engager plusieurs tueurs à gages pour liquider, en plus de mes mots, toutes substances vitales sises en mon enveloppe charnelle personnelle à moi : y compris l’estomac, le foie *(1) et les trois poumons (dont un de secours acheté d’occasion, au cas où).

Je présume qu’il s’agit de la part de Nico de pure vengeance, rapport aux diverses moqueries publiées ici ou là, à le prenant pour objet de risée, et alors que toute pression sur l’éditeur semble vaine, ce qui doit le changer jusqu’aux tréfonds de ses plus bas instincts libertaires liberticides.

 

Dieu soit loué, (comme dirait un poulet pas encore mort de mes amis) : le virement vers les comptes bancaires des dits tueurs dans les iles normando-anglaise *(2) n'y fut jamais crédité.

 

Je passais tout de même deux sales heures sous la menace de leurs armes, à écouter d'un derrière distrait du Céline Dion*(3) dans l'attente du SMS fatal que jamais ils ne trouvèrent reçurent.

Je précise pour les obsédés écologistes (ceux qui ont lu « trou vert ») que je ne faisais ici qu'une allusion polie à David Vincent, non sans une insigne ironie vu le ridicule de ce patronyme.

Vous imaginez ? « David Vincent » ! , on dirait le nom d’un animateur de radio certes libre, mais certainement pas libéré de l'encéphale, à tel point que nous pouvons le présumer d'évidence demeurer, son encéphale, dans une totale platitude dont l’impressionnante monotonie n'est pas sans évoquer la vision fantasmée d'un tête à tête avec Nicolas S. au café le Procope, quand on s'appelle Abd-el-Kader, qu'on a douze ans et deux cocktail affublés de noms à consonance franchement slave dans le sac à dos tandis qu’au même moment, Navarro (pas le fromage, le pied-de-porc presque noir) sauve le monde en direct sur la première chienne de flux continus pour cerveaux aussi disponibles que vide, et ce n’est pas peu dire que l’écrire.

 

Pas d’ac’ ?

 

Le p'tit cercueil que philippe pétain de villiers  m'envoya sous couvert d'anonymat n'a pas provoqué, lui non plus, les effets vaudou-morbides escomptés : pour faire simple, je me réveille encore, chaque mâtin, comme tout bon français normalement constitué : avec la gaule.

Sur la seule évocation de cet afflux sanguin, une ancienne connaissance qui fut intime,  régulièrement intronisée dans les pratiques médicales les plus conventionnelles  puisqu’elle était interne en médecine m’a confirmé d’une brillante déduction dont je ne me serais pas passé avant que de venir ici vous retrouver pour quelque gaudriole cette vérité étonnante : je suis vivant !

 

Si !

 

Et je vous annoncerai, dans quelques minutes si la fantaisie m’en prend, et si je vis jusqu’à cet avenir toujours incertain, les résultats du grand concours organisé avant cette longue p'tite semaine d'absence, qui elle, ne fut pas organisée, mais globalement  horizontale et parfois même assez salivaire pour rendre cette indisponibilité improvisée des plus délicieusement lubrique. Suivez mon regard.

 

 

Parenthèse

 

Mon collègue et néanmoins sympathique Ami indien vax1 m'indiquait, il y a quelques semaines en visionnant le brouillon de cet "article", qu'il manquait de sexe.

L’article, hein. Pas lui !

 

Ayant parfaitement lu ses intentions pelvienne et auto-propagandiste, je me suis fermement (mais avec souplesse) opposé à la publication de photographies de son sexe en cet article.

 

Je crois néanmoins pouvoir affirmer qu’il fait parfois du naturisme dans quelque camp équestre. La preuve en photo, l’homme serait derrière le cheval, mais certaines parties de son anatomie, joueuses, trahiraient d'un potentiel prometteur (ici au repos) :

 

Je signale à nos lectrices que d’aucune le surnomment « Rocco ». On se demande pourquoi ?

 

Ma collègue AnSo M. (avec qui je n'ai pas encore eu – à ma connaissance - de rapports purement sexuels contrairement à l’indien sans plume) m’infligea une désobligeante remarque sur quelques fautes purement frappées, comme ces "Bloody Mary" que j'aime à siroter en hommage à mon Maitre Hemingway, sachant que je naquis dix ans jours pour jours après son suicide involontaire d'une balle dans la tête. Pour qui sonne le glas ? C’est corrigé, vous pardonnerez jeune étudiante.

 

Fin de parenthèse.

(début des haricots ?) <- en tout p’tit

 

 

Contrairement à d'autres rumeurs infondées (je l'affirme), je n'ai pas non plus été intronisé par le prince Albert.

 

Un homme sur deux est une femme. Mais laquelle ?

 

 

Vous reconnaitrez que cela marque une forte différence entre moi et tout être vertical de plus d'un mètre cinquante demeurant à moins de 200 km du rocher méditerranéen ou demeure l’Albert, que, comme me le souffle déjà les plus mauvaise langues d'entre vous, je ne peux connaitre dans la mesure où je suis d'une rigidité presque filmo-pornographique pour tout ce qui concerne mes fréquentations buccales ou linguistiques linguales, alors annales, vous imaginez !! Et puis, faites comme moi, je vous le conseille : exigez le vagin (divin), refusez la déviance (homosexuelle) !! Oups ! je parle soudain comme un député U.M.P. de base ou un curé de campagne en santiag soutane.

L’aimable ironie en plus ?*(4)

 

Peut-être suis-je simplement de ces rares à ne céder si facilement?

Et puis, après tout. Il s'est intronisé tout seul, à la "Albert Style ", comme on dit chez nous : de la pure mono-intronisation. Certes devant tant de caméras que s'en est surprenant d'impudeur, vous en conviendrez ainsi que le firent les plus ordinaires des lecteurs de paris-voyeurmatch. Même depuis Marseille d'où j'en cause doctement alors qu'aucune télévision n'ai parvenue à s'introduire (...) obsédés ! à l'insu de mon plein gré à l'intérieur du dedans de mon domicile mono-conjugal-et-poly-sexuel je le sais. Je l’affirme.

 

Où en étais-je ?

 

Oui. J’en étais là.          -->    .   <--

 

 

Donc.

 

En mon absence (numérique je le précise pour les non-comprenant), je n'ai pas inventé le télégraphe de Chappe, c'était déjà fait.

 

Imac super-préhistorique mais déjà vach'ment design

 

Je vois vos mines navrées : toute cette absence et pas d’invention luminaire lumineuse.

 

 

J'ai essayé d'inventé la poudre de perlimpinpin, mais elle existait déjà. Elle aussi.

C'est rageant quand on se sent inventeur et qu'on se rend compte que des malotrus on négligemment procédé avant vous à l'invention qui vous rendrait célèbre si facilement que pour un esprit (je n'ai pas d'âme, mais j'ai un esprit) visionnaire, s'en serait frustrant.

 

 

Et puis, la "poudre de Desjardins", pardon mais merci bien : c’est non !  Cela sonne comme du faux « sperme lyophilisé de qualité chinoise ». Et je m'y refuse, notamment pour honorer  le souvenir anticipé de mes géniteurs dont les deux principaux sont encore de ce monde. Maman, papa, je vous aime. Quand même. Malgré ces deux frères que vous m’avez imposé sans JAMAIS me demander mon avis, et que vous auriez pourtant pu si facilement abandonner à ma naissance.

 

Je vous pardonne. Mais n’y revenez plus !

  

Bien.

 

 

Chers lecteurs, vous devriez maintenant le savoir : je reçois régulièrement des SMS d’Uma Thurman depuis nos dernières conversations . Le dernier me disant « AnT, aucun homme depuis Bill ne m’a fait un tel effet ».. Pour preuve le voici, recopié :

« AnT, aucun homme depuis Bill ne m’a fait un tel effet ».

 

C’est dingue, non ?

 

Face à une telle charge érotique, vous me connaissez maintenant : j'ai essayé de me reproduire, forcément, et pas qu’une fois.

Hélas, les diverses bâches, sacs plastiques et autre pots de yaourts utilisés sur l'exigence de la (des ?) demoiselle(s) ont, je crois, en plus de considérablement retardé mon plaisir je l'avoue, recueilli plus de laitance que les ovaires d'en face, qui portant ne demandaient que cela. Certains de ces ovaires crièrent, manifestèrent, mais rien n’y fit. Leurs cri m'ont déchiré les couil le cœur.

 

J’oubliais ! L’essentiel du réel vrai qui fit mes jours d'absence.

 Je fus enlevé par des extra-terrestres. Enfin. Des extra-marines, car ces « créatures » (vous noterez je vous prie l'emploi déférent des guillemets marquant tant à la fois mon respect pour ces « êtres » car je suis couard devant les forces qui me dépassent, et précautionneux quant à l'emploi du français ne m'autorisant à désigner ces créatures par leur petit nom car nous sommes désormais intimes) ne sont pas terrestres, mais marines. Pas "narines" ou "orthodontiques" non plus, mais extra-marines. *(5)

Après moult espéranc expériences, Elles ont fini par me relâcher. Je ne leur semblais, à ce qu’elles m’ont dit je cite avec des pincettes empruntées à la talentueuse Sophie  « pas assez représentatif » (sic) de l'espèce humaine. Moi qui suis normand depuis le XVIIème siècle facile !

 

Légère déception. Alors qu'en plus, je vote T F Haine Chirac  à presqu'à chaque élection de 2002 où il se présente !!

 

A l’exception notable d’un vote Mammaire Mamère, une unique fois aux alentour d’avril 2002 au premier lancé de dés tour, mais ce fut par pur méprise homonymique (là, je viens de gagner d’un coup et sans bouger les oreilles « 100 points de crédit » sexuel auprès de toutes les étudiantes en sémantique et autres profs de français qui me lisent : vil clientélisme bloguesque que vous pardonnerez car j’ai un faible pour les grandes brunes à gros seins cerveau avec des jambes interminables, dussent-elles faire partie de l’éducation nationale)

 

Pour être complet comme un pain dans la gueule sinon exhaustif, j'ai également rendu quelques quantités phénoménales. A la seule pensée des déclarations impressionnantes de bêtises crasse d'un seul homme mais mérite-t-il encore cette dignité ? Le distingué connard sénateur-maire de Rambouillet. Dont je refuse de vomir, au surplus le nom. Ce n’est pas une flèche. Cette homme chose élue, capable de mélanger « violences urbaines » et « polygamie », par pur intérêt médiatique personnel, bref pour exister aux yeux des cons, mérite notre diarrhéique considération pour une telle absence d’honneur. Qu’il soit assuré d’avoir, et durablement, la mienne.

 

Enfin, je crois qu’il serait juste de terminer en précisant que ma connexion internet m'a lâché. C’est la simple raison primale d’où naquit cette absence.

Ne disposant pas en mon domicile fixe de télévision, je présume qu'il s'agit d'une vengeance de mon opérateur, fournisseur d'accès (mais hélas pas de filles) dont je tairais le nom, alors qu'il y a « télé », dedans de son nom, à mon fournisseur d’accès. Mais pas de filles. Bref.

 

A la vérité, je n'ai pas à justifier mon absence. M*rde !

 

Il n'empêche, je pourrais voulais vous en causer.

  

C'est fait !

 

 

Conclusion : je suis vivant, donc je ne suis pas mort.

 

Et comme mon éducation est sans failles – et partageuse -  je vous souhaite, très sincèrement la même chose.

 

Je présente au passage, puisque je n’oublie jamais aucune délicatesse courtoise, mes très sincères condoléances amusées à mes lectrices, lecteurs qui seraient morts en mon absence. Et une caresse tendre et respectueuse sur la joue, aussi, si vous le permettez.

 

 

 

Bonjour chez vous …

 

 

 

 AnT, de chez Smith en face, not dead but bien raide ^^

Xxx


PS : Que nenni non point je n’ai oublié le titre de cet « article » ! Les résultats du concours sont visibles pour tous dans les commentaires : vous n’imaginez tout de même pas que je vais vous les copier/coller ? Crevette, j’arrive le 20 décembre en Région parisienne. Lieu neutre : gare de Lyon vers 12h30 pour le baiser ? Vous avez le buccalité fraîche et prête ?

Elo : je crois que la galoche, c'est fait. Où alors j'ai encore confondu avec une Géraldine ?^^

 

 

PPS (je porte à gauche) : Brève consultation des statistiques : merci aux nombreuses personnes qui, quotidiennement, sont venues se promener par ici en mon absence. Pas une carte de visite. Pas un bouquet de lys blancs ou d’orties : autant le dire : vous m’avez déçu. Certains même ne se sont pas essuyé les mains sur le tapis de souris avant de rentrer : ce monde est décidemment bien incivil bande de sauvageons !

 

PPS (je porte très à gauche) : Merci crevette et wonder pour vos doux commentaires qui m'ont émoustillés (souvent) sans mettre en péril (jamais) vos couples respectifs.

 

PPPS (je porte vach’ment à gauche limite ça va s'voir) : 295 alertes m’annonçant la parution de vos divers articles, en mon absence. Je poubellise, direct : Compteurs à zéro. C’est inhumain. Vous comprendrez ^^

 


*(1) Foie pourtant bien endommagé par ma récurrente curiosité à découvrir la saveur de toutes nouvelles substances rarement aqueuses et régulièrement alcoolisées que peuvent croiser mes verres provisoirement vides. Tenancierrrrr !!!!

 

*(2) Vous l’aurez compris : « normando-anglaise » : par ordre d'intelligence, car je persiste en fidèle héritier du conquérant Guillaume à mépriser le rosbif. Nous partageons avec « François of London », (dont les commentaires m’honorent sans me déshonorer, ici par exemple ) qui vivant à Londres, sait parfaitement de quoi qu’il cause le gars, cette devise : « faire chier, d’accord, mais faire chier les anglais, d’abord ». Notre manière à nous d'honorer mieux qu'un membre du gouvernement le souvenir des vaillants d'Austerlitz, sans doute ...

 

*(3) Pour moi et surtout pour mes p’tites oreilles si sexy ET si sensibles, l’écoute de la beugleuse québécoise tient du supplice alors que la magnifique Madeleine PEYROUX sort de si magnifiques albums tout en délicatesse sensible.

 

*(4) Merci de l’avoir noté, c’est espace n’est pas conseillé aux cons. Qui ne sont même pas admis, j’te f’rais dire.

 

*(5) Vous pouvez vérifier la parenthèse et l’ordre de cette phrase : je maintiens. C’est certes difficilement compréhensible, je vous l’accorde, mais parfaitement correct d’un point de vue lexical. Et toc !

 


 Pensée du jour : La Fameuse Loi du 9 décembre 2005 portant séparation des Eglises et de l’Etat. Merci aux députés Briand, Jaurès et Cie. Pour mes lecteurs illettrés (51% environ selon mes sources assez gazeuses) : un excellent docu-fiction est disponible à dos de mulet. Mots-clés : « docu-fiction », « 1905 » (qui fonctionnent mieux, pour trouver le dit documentaire, que – au hasard « Charles de Gaulle en levrette » (le hasard est joueur en plus d’être absurde ET obsédé).

Pierre Arditi est de nouveau magique (enfin!) et Jean-Claude Drouot, magistral. Claude Rich, AKA "Ton AnToine commence à me les briser menues" et tous les comédiens : remarquables. Vraiment. imho.

 

 

Cadeau du jour : une p‘tite vidéo pédagogique de jonglage érotique : vous aussi, vous saurez impressionner vos parents pendant les fêtes, avec des couteaux à huîtres et autres accessoires festifs. Y compris les récentes lectrices de « Jalouse », leur nouvel accessoire à peine usé en mains. ^^

Mode d'emploi :  Patientez 45 secondes, fermez la fenêtre de publicité et cliquez dans le cadre en haut à droite. J’aurais préféré en haut à gauche, mais les fabricants de ce site ne connaissaient pas Jaurès.

 


Suite de mots-clés ne servant qu'à gonfler certains organes que la décence m'interdit ici de nommer mes statistiques et fêter dignement mon retour en les pâturages numériques :

 

 

 

 

bleach 60 (je ne sais pas ce que c’est)

bleach 60 vostfr (cf. figure 1)

clavier arab (y’en a qui sont joueurs : tout le monde sait que c’est un téléphone !)

googel (séquence « méthode globale » dysenterie Dyslexie ?)

diddle (à tes souhaits)

les feux de l'amour (des timides du « pompier » ??)

gougoule (alors qu’il suffit de le pointer en « point com » !)

audrey sarrat (je crois que c’est une femme, mais je ne suis pas sûr)

alexandra rosenfeld (cf. figure 2)

emule paradise (past time paradise ?)

absoluflash (à tes souhaits)

helena karel (la nouvelle femme de sarkozy ?)

mangakyou (ta gueule !)

within temptation (ou alors juste un peu)

mangadonf (ils sont joueurs)

beau cul (là, je veux bien jouer, aussi ^^)

sudoku (j’t’en prie, reste poli !)

googel earth (t’as raison de ne pas tenter le trouver sur google en direct, on ne sait jamais)

gaaraofsuna (la nouvelle femme du prince albert ??)

beaux culs (je refuse de me répéter)

dieux du stade (quelques-un(e )s se seraient trompé d’église ?)

teenfuns (skyblog ?)

diddl (t’as oublié une lettre ce me semble – cf. supra)

q (fascinant. L’être humain l’est parfois. Osez, vous aussi, lancer une recherche sur google avec, ce sont des suggestions : "a" ou "w" : yeah !!)

sous les jupes (euh ? Sou les Chon ?)

abdurrahman önül (un premier ministre israélien ?)

calendrier clara morgane (Clara : ta gueule !)

sodoku (hey toi-même !)

su doku (re)

dbz (gné ?)

 

 

 et puis aussi, puisque ce copier/ coller m'a échappé :

 toutouyoutour (je ne sais pas ce que sais)
toutouyoutour.fr (je ne sais pas ce que c'est. Cf supra)
diddle (je ne sais pas ce que c'est)
helena karel (je ne sait pas ce que c'est)
emule paradise (là j'ai une p'tite idée)
agoraphobie et phobie sociale (j'ai des noms ...)
googel earth (je connais mais big brother non merci)
naruto (je ne sais pas ce que c'est)
gaypax (je refuse de répondre à cette question)
bleach 55 (je ne sais pas ce que c'est sinon de l'eau de javel !)
rapfrançais (je ne cause pas cette langue)
vo

Partager cet article

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Currahee
commenter cet article

commentaires

crevette rose 11/12/2005 14:37

merde, j'ai encore signé avec le nom de mon mec ! putain d'onglet " se souvenir de moi"

AnT, de chez Smith en face 11/12/2005 23:23

Vous êtes inoubliable...

le ptit loic 11/12/2005 14:35

mea culpa : tu as cité beaux culs....toutes mes sincères confuses

AnT, de chez Smith en face 11/12/2005 23:22

Et je n'ai pas fait que les citer. Oups. Nan nan. Rien rien.

crevette rose 11/12/2005 14:34

hé bien, ça faisait longtemps, trop longtemps, trop trop trop longtemps...sinon je suis encore indignée par l'utilisation d'un procédé mensonger pour appâter le chaland sans citer l'inventeur de cette méthode c'est à dire MA PERSONNE !

P.S. : t'as oublié dans les mots clès : foufoune, beaux culs,string rose...

AnT, de chez Smith en face 11/12/2005 23:21

L'indignation vous va si bien !
Je vous dois tout. Je l'admets.
Sauf les "filets de poisson au bacon", que je tiens (bien serrés sous mes oreillers) de ma maman.

Wonderblonde (rassurée) 10/12/2005 20:02

Ravie au plus haut point de te retrouver sain et sauf (et encore plus heureuse de ne pas avoir passé l'arme à gauche durant ton absence...j'imagine à quel point ça aurait été insupportable pour toi ;)

AnT, de chez Smith en face 11/12/2005 23:22

Je passerais l'arme à gauche, un beau jour (ou peut-être un nuit ...)

Puisqu'après tout, j'ai déjà passé les larmes, à droite ^^

La Plante Verte 10/12/2005 02:58

Une bonne bidonnade avant d'aller me coucher, merci ! Reviewed and enhanced, encore mieux à la deuxième lecture :)

AnT, de chez Smith en face 10/12/2005 15:43

Chère exhibitionniste,
Vous n'êtes pas obligée de dire à tout le monde ce que vous faites avant de vous coucher.
(je ne parle pas le "plante verte" couramment, et ne sais donc pas si "bidonnade" signifie en votre langage : "se sustenter " ou "essayer de se reproduire à deux ").
Vous nous expliquerez en vos pages ? ^^

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?