Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2006 2 21 /03 /mars /2006 22:55

J'suis désormais immortel*(1). Si !

Ce monsieur me l’a confirmé pas plus tard qu’en sa vie précédente :

Papa de Damien Saez ou fils de Mahomet ?

 Explorant sans relâche (sauf le lundi) les arcanes de la nécromancie musicale, il me semble opportun, et important, de vous entretenir aujourd'hui d'un sujet grave mais pas trop (en précaire équilibre entre le Do bémol, et le Si Dièse.) Si.

 

Comme quoi, ne pas être sourd, cela a des avantages auditifs certains. Notamment en matière musicale.

Comme disait Ray Charles qui n'était pas que la moitié d'un aveugle, et que je persiste à vous recommander sans ordonnance ni "générique", pour éviter la surdité du poignet persistante le long de généreuses étreintes pour ma part hétérosexuelle, mais je ne blâme pas vos pratiques mono-sexuées tant que la musique est bonne. Comme disait, donc, Raymond Charles : « ne pas être sourd, cela a des avantages musicaux certains ».

Je m'en vais donc vous narrer sur le champ, d'une plume alerte ET aérienne 10 (dix, ten, zehn, dieci, diez ?) raisons qui me semblent assez importantes pour justifier de préférer Joe Dassin aux Beatles. Même la nuit.

 

Grec contemporain, en couleur

à 

Anglais antiques, en noir et blanc

-  1 –

 

Joe Dassin, s'il était multiple, n'en était pas moins homme. Alors que les Beatles sont 2.5 fois plus morts, au moins.

(On conviendra de la relative passivité du sombre remplaçant de Pete Best, j'ai nommé Ringo « moi j'ai une barbe et l'air con » Starr (déjà ce prénom est ridicule, nous le savons de Marseille depuis Sheila, mais alors ce nom, j'en suis pantois ! Ringo Starr, donc, ne mérite pas plus de 50% de notre considération en humanité, soit 2.5 Beatles, CQFD).

-   2 –

Les Beatles étaient anglais. Ils sont donc fourbes.

Outre l’atavique méfiance franco-napoléono-gaulloise, cela suffit largement à préférer le demi-grec américain. Et pas seulement pour les p'tits pains au chocolat-kebab-donut : la recette qui l'a rendu célèbre jusqu'aux sommets de la colline sifflotante des Champs-Elysées, qui eux-même n'en étaient pas moins grecs, mais pour d’évidentes raisons hétérosexuelles primaires, je ne m’étendrai pas davantage sur le verbe complément Sujet.

- 3 –

Joe Dassin, n'était pas « plus célèbre que Jésus Christ ».

Il était plus célèbre que Jean-Pierre « je te survivrai » François, qui n'a au demeurant pas survécu davantage qu'un excédent de salive dans l'orifice buccal d'un incertain gardien de l'équipe de France cappiliculairement attardé devant le premier arbitre maghrébin venu*(2).

C'est en soit respectable de décente notoriété maitrisée.

- 4 –

Jamais Joe Dassin n'a eu l'impudeur de chanter devant une ministre de la défense aimantée amiantée « Michelle ma belle, sont des mots qui vont très bien ensemble ». Nous ne pouvons donc pas le taxer de collaborationnisme aigu, contrairement aux « rosbifs-des-champs-de-fraises-pour-toujours », qui ont tous fantasmé sur Michelle Alliot-Marie, alors que Clara Morgane avait déjà été inventée, sans mon consentement.

 

 

-   5 –

Joe Dassin était toujours partant. Je cite (« I quote » pour les rosbifs resquilleurs) : « (...) On ira, où tu voudras quand tu voudras ».

Même pour fêter le ramadan avec l'amiral de gaulle, ou une partie de château de sable à la gaule Baule. Je l'ai même appelé moi-même personnellement un jour de '74, du haut de mes 3 année pompidoliennes, pour lui demander de venir jouer aux billes : il a répondu présent. Immédiatement. Et sans rien me facturer. Alors que John Lennon a lamentablement échoué au tournois du Dakota, contre Mark Chapman qui était certes un excellent serveur, et lui a alors placé deux balles deux services gagnants sans que l'autre parvienne à renvoyer quoi que ce soit : pathétique.

 

 

 

-  6 –

 

Les Beatles ont collaboré, et c'est de notoriété publique, tant avec l'Inde qu'avec Clémenceau. Alors que Joe Dassin préférait le maréchal Foch : il l'écrivit d’ailleurs tout le long de ses mémoires secrètes, jamais publiée et dont je dispose de l'unique exemplaire : « Moi et le maréchal », qu'il n'a hélas ! Au grand hélas pas eu le temps de terminer, mais dont la seule phrase qui me soit parvenue est plus limpide qu'un collaborateur buvant son Vichy cuvée ‘42 : « Je n'ai jamais pu blairer ces connard d'indous, ni ce mécréant de Clémenceau, trop mouillé par Panama pour emprunter jamais Suez ».

Si l'histoire contemporaine lui a donné tord, nous pouvons tout de même et sans nous priver savourer son éclatante victoire morale. Si j’osais, je simplifierai par un tonitruant « Joe Dassin avait raison avec Camus, les Beatles ont eu tord avec Sartre ». Mais je n’ose pas. J’ai une morale, moi.

Ne fut-ce pas là la preuve évidente du caractère visionnaire ET prophétique du Joe, alors que les Beatles voulais baby oh baby, seulement te laisser conduire leur voiture avant que de te prendre sauvagement sur la banquète arrière/ ?

 

- 7 -

Les Beatles n'ont jamais repris « Ode to Billie Joe », contrairement à Joe qui en fit, non une « Ode to Billie Beatles », mais une putain de « Marie-Jeanne » dont on a plus envie de se passer une fois l'avoir entendu. « Même avec les pieds ! » s'écrit en foi rate cœur avec moi mon sympathique voisin de métro pourtant cul-de-jatte. 

- 8 –

Y'a pas de huit. Je méprise ce chiffre. C'est mon choix. Respectez-le !

 

- 9 - (au prix de l'ancien)

Les Beatles ont fait la première partie de Sylvie Vartan en 1964 (sans coucher avec le fiscaliste belge J.P. Smet).

Collaborer ainsi avec l'immigration bulgare, c'est comme manger un yaourt hongrois en public, c'est prohibé par Nicolas Sarkozy. Les bêbêtes grandes-bretonnes méritent donc bien notre mépris.

-  10 –

Les Beatles n'ont jamais participé à la moindre émission de Maritie et Gilbert Carpentier.

C'est mon camarade Bénabar qui me faisait remarquer cette considérable faute de goût, qui aurait sans doute empêché, en les affublant de déguisements tous plus imaginatifs les uns les autres, les Beatles de porter la moustache. Alors que Joe Dassin portait la culotte sans jamais avoir renoncé à Truffaut (Jules et Jim), ni à Jane Moreau alors que les Beatles crevaient d'envie devant une valise (sic) d’  « ascenseur pour l'échafaud » ou une brouette d’ « India song ».

Cela suffit, je pense, à justifier pour le commun des mortels non-anglais de la plus totale vacuité du quatuor anglais, alors que Joe Dassin, quand même …

Un jour prochain, j'évoquerai, si vous le voulez-bien mon taiseux mépris pour Mylène Farmer et ses admirateurs dénués d'encéphalie - même spongieuse - au profit d'un éloquent éloge des soli de Jimi. Hendrix. Pas Jimi Bruel, le méprisable frère caché de Patrick, hein.

Bonjour chez vous !

AnT, de chez Smith en face, sus aux rosbifs !

xxx

PS : Si tu t'appelles Dumbo et que ce post n'a point ému tes oreilles, je ne peux rien pour toi, n'insite pas !


 

*(1) Alors que vous n'êtes au mieux qu'inscrits sur les listes électorales. Ou corses. Je ne relèverai pas plus avant le pathétique de vos passifs agissements.

 

*(2) juré, craché.


 

 

Remerciements : Thalie. Elle sait pourquoi. Moi pas trop, mais c’est une femme, hein …

 

Dédicace (private joke) : à l'indien sans plumes : Pour Savonarole, du café San Marco, tu n'oublies pas, hein, jeune padawan du "G.G.I"…

 

Regrets : Merci Mlle P. pour avoir « flashé » (sic) sur ma fiche « Meetic ». Mais force est de constater que je ne suis pas prêt à payer pour faire des rencontres, alors que la rue demeure gratuite, et que je préfère consacrer les résidus de mes dispendieux besoins sexuels à régler quelques factures éminemment restauratrices …

Partager cet article

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Dans (la solitude de) mes alpages...
commenter cet article

commentaires

AnT 28/03/2006 18:06

J'suis pas - totalement - mort ...
Des histoires de phoques arrivent bientôt pour... nos amis qui partagent une saine haine animalière ?

AnT, de ici
xxx

fabienne 24/03/2006 18:30

malheureusement pour Ray Charles, il est  surtout mort.ce qui, étrangement, n'enlève rien à son talent. ou presque

Thalied 24/03/2006 10:47

Arff moi je sais pas pourquoi je suis citée... je n'ai aucune oreille musicale ou autre mais je veux bien apprendre à lire en braille si on ne  me crie pas dedans ;o)

crevette rose 23/03/2006 18:23

au fait,  ray charles n'est pas qu'un excellent musicien, chanteur etc.... il a aussi énormément d'humour.  Je crois qu'à quelqu'un qui lui disait que c'était quand même malheureux d'être aveugle il a répondu " Je suis aveugle oui, mais il y a des plus malheureux, j'aurais pu être noir ! "

fabienne 23/03/2006 10:56

AnT > je doute tant que je peux. C'est si triste, les certitudes :-)

Jimmy 23/03/2006 01:55

Merde, ça s'est vu !Fils de mme Kaas et de mr couilles, mon nom est Jimmy Kaas-Couilles :-p

AnT 22/03/2006 19:51

>> Fab' : le doute vous habitait encore !!?
(merci de faire la liaison si vous lisez cette phrase à haute voix)
J'en suis fort marri.

>> Jimmy : Je ne posais pas la question. Merci donc pour cette pertinente réponse ! ;-)
(car je sais de source sûres - les miennes ne sont toutes - que tu es le fils caché de Patricia Kaas. Mais ce n'est pas grâve, je ne t'en veux pas)

AnT, ici

Jimmy 22/03/2006 16:56

Bien d'accord, les beattles filent le cafard, Joe ensoleille la journée !PS : Avant que tu ne te poses la question, non, je n'ai rien à voir avec bruel !

fabienne 22/03/2006 16:41

j'avais encore quelques doutes mais... vous êtes bien un doux dingue :-)

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?