Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2006 1 15 /05 /mai /2006 17:43
 
Chers voyeurs écrans-spectateur,
 

Il m'apparaît aujourd'hui important et opportun de traiter sans gros mots et en avec devant vous, au travers d'un vivifiant exemple, de ce qu'est la logique déductive appliquée à l'histoire de la sexualité musicale. Discipline trop méconnue que je me félicite de maîtriser au point d'en être devenu la sommité mondiale de référence et de contrebalancer, au niveau mondial j'veux dire, le ridicule en lequel nos politiques nous trainent quotidiennement. Si. Ne m'interrompez pas, je suis armé. Bien.

 Le saviez-vous ?

Cousin américain de Gilbert Montagné. (la ressemblance saute aux yeux, comme dirait un camarade de jeu islamiste)
 
Contrairement à Ray Charles, qui fut pourtant son camarade de bac à sable, Beethoven était sourd.
  
Photo d'époque prise (sauvagement ?) par madame de Fontenay
 
 
Comme me disait hier encore la veuve de Jean Poldeux : « On peut légitimement en déduire qu'il avait les mains calleuses ».
 
Mais, me direz-vous si vous n'êtes pas aussi muet que l'amant fidèle et si discret de Zorro Bernardo : Que pouvons-nous déduire de la surdité de l'auteur des jours de Line Renaud l'hymne à la caresse intime joie ?
 
Et bien même vous, vous allez comprendre, car c'est accessible pour vous aussi fort simple. Si.
 
Si Beethoven avait les mains calleuses, il devait donc, fort logiquement, consulter un manucure.
 
Donc, Beethoven était « métrosexuel ». CQFD*(1)
 
C’est dingue, quand on y pense, non ?
Demain si j'ai le temps, je vous expliquerai la recette du couscous au boudin et aux p'tits enfants lardons, ou comment se débarrasser de sa mère sans craindre les foudres militaro-judiciaires policières sarkozistes.
 
 
Bonjour chez vous...
 
 
AnT, eud’ chez Smith en face del’ Nord, historien amateur en sexualité musicale
Xxx
 
*(1) Alors que la Vénus de Milo, non. Attendu qu’elle ne pouvait pas se caresser elle-même, nous pouvons présumer sans offenser les enfants qu’elle avait l’ouïe fort fine, mais je ne voudrais pas par cette information prospective perturber une certaine étudiante mineure, en histoire de l’âge l’art majeur qui compte de mes relations.
 
Vision de la femme, magnifiée par la plupart des religions

Partager cet article

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article

commentaires

Madison 17/05/2006 09:53

Si la Venus de Milo ne s'était pas rongé les ongles, elle n'en serait pas làPS : c'est vrai que quand on pense à la levrette... avec des bretelles peut-être ?

AnT, de chez Smith en face 17/05/2006 15:13

Vous essayez et vous nous dites ?

manou 16/05/2006 13:25

Nous n'avons visuellement pas toutes les billes (si je puis dire) pour affirmer que la Vénus de Milo n'était pas Metrosexuel. C'est une des rares failles de votre raisonnement imparable. Vous avez dû le taper à au moins deux mains : )

AnT, de chez Smith en face 16/05/2006 19:43

Absolument !
Et en jouant au ping pong avec la bouche, car j'ai - c'est ma seule faille - j'ai un irrépréssible besoin de sensations buccales ppour me rendre l'écriture ludique.
Je fais serment (de vigne?) de cesser toutes allusions sexuelles dans les prochains commentaires. C'est juste la chaleur, je crois, à Marseille ...

Sister of Night 15/05/2006 20:39

Faudra vraiment que je pense à réclamer mon droit à l'image à ce certain Milo qui s'est permis de me modeler sans me demander mon avis. Maintenant y'a des milliers de types qui se tripotent en me regardant et en se disant que je ne peux pas en faire autant... Quelle frustration !
Sister "pas d'bras, pas d'chocolat"

AnT, de chez Smith en face 16/05/2006 19:36

J'ose à peine la partager ici, mais ma réaction primaire à votre lecture était de me dire que la "levrette" ("l'animal à 6 pieds") ne devait pas être votre position préférée, sauf bien sûr à avoir des muscles abdominaux en béton armé, mais cela "ne me regarde pas". La preuve : je tourne le regard.

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?