Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 22:59


Inedire : le retour (d'argent, comme disent les gastronomes)

Clara veut la lune... Il m'arrive de refuser ...



Chers voyeurs écrans-spectateurs,

Tandis que je papotais, virtuellement isolé comme il se fait de nos nuits jours avec quelques « connaissances » numériques possédant par un merveilleux hasard le même logiciel de messagerie instantané que moi ET, contrairement au premier SDF venu sous sa tante tente de Quichotte alors qu'il n'en connaît pas même le rustre le nom du cheval*(1) une connexion à Internet valide, j’ai vécu un intense moment de grâce. Un de ces fugaces mais précieux instants qui vous font la rate molle et le groin si humide qu’une douce buée en frôlerait le bord des yeux.
 
Je devisais alors, négligemment habillé du string de la vielle veille (mais cela ne se voyait pas à l’autre bout de l’écran j’vous jure) comme j’aime à le faire dans mes moments de misère numérique désoeuvrement avec l'un de mes plus anciens, récurrents et solitaires fantasmes du net*(2), j'ai nommé avec toute la pudeur qu’elle mérite : Mlle X.
Je l'ai « connu » il y a quelques années sous le pseudonyme aguichant, intrigant et franchement néologique*(3) de « Noctunal » mais elle a depuis changé de sexe pseudonyme « fiche » sur ce délicat site « de rencontres ». Pour preuve, la fiche actuelle sur laquelle vous venez peut-être de vous rendre ne comporte plus exactement la même façade devanture le même présentoir que celui qu’elle arborait fièrement ce mercredi encore et qui me fit, désintéressé comme seul une homme peut l'être, la contacter un beau jour ou peut-être une nuit :
 
Ceci n’est pas une truite (me souffle Magritte en écoutant du Schubert)



Moi qui, de sans plomb 98 d’ordinaire danse la salsa comme une barre de fer coulée dans un bloc de béton, je fus surpris, à un moment de la danse textuelle conversation à laquelle nous nous livrions, entre deux banalités affligeantes de part et d’autre (une chacun, à la vérité) par une fulgurance de la douzelle (ou de monsieur, cf. fiche supra et doute subconséquent)

Elle me dit, donc :
 

Il faudrait se crever les yeux et y planter des graines pour ne pas vous aimer.

 (sic)

Bin .. Comment dire écrire : moi, j'trouve ça top !

Je ressens même, j'ose à peine en faire état tandis que je sais que des enfants me lisent, une très, très légère érection.

Certes, d’aucun pourrait trouver quelque peu hâtif cette assertion aveugle dont je fut ce jour l'heureux récipiendaire. Mais je ne bouderai pas la légion d’honneur si on m’en faisait cadeau mon plaisir.

Et pi j'suis d'accord avec elle en plus !

Et ce, même si je ne la connais pas. J'en veux pour preuve que je ne vous livre pas l'intégralité du dialogue échangé en cette fin d'après-midi de mercredi 3 janvier 2007, dans la mesure où 1 - je n'ai point eu son accord implicite pour ce faire à ch’val et 2 - certaines voyelles utilisées, parfois à l'insu de leur consentement même (c'est dire l'extrême vigueur de nos coups de langue respectifs en cette occasion) furent d'un érotisme trouble qui n'est pas sans évoquer dans ma fertile imagination les plus belles érecti envolées sensuelles de Charles de Gaulle, dans ses mémoires*(4).



J’ose tout de même vous dévoiler ses derniers mots, ses dernières phrases, qui furent :

- AnT - des fêtes, des astres... 99rooms.com ^^ dit :
Vous n'avez pas répondu à la question : la langue est désormais .. Féline ?
- Canaille - dit :
Ou cachottière.
- AnT - des fêtes, des astres... 99rooms.com ^^ dit :
Ou trop fière pour admettre sa défaite, cuisante ^^
- Canaille - dit :
A très vite.
- Canaille - dit :
Je vous bise.



Il ne cesse de m’étonner comme toutes les femmes virtuelles me disent cela, à la fin de nos séances d'échangism échanges. ...
« à très vite »
Devinent-elles, les bougresses, ces records de rapidité qui m’ont fait surnommé jusque dans les steppes du Caucase, parfois par des femmes plus arides que ne l'est l’humour proverbial de la ministre rêveuse de la droite militaire Michèle Alliot-Marie*(5) : « le lapin Normand » et, aussi, par quelque Italienne que je prierai instamment de conserver durablement par-devers elle, si possible au secret de son réfrigérateur les photos, vidéos et autres dessins qu’elle a gardé de nos ébats : « le garenne de Château gaillard »


Je ne sais si elle devine. Mais après tout, qu’y puis-je si je suis un amour ?


Bon sinon, je me disais aussi que le mec qui a inventé les « TUC goût paprika », il mérite une médaille. Certes, cela n'a rien à voir, ni même à lire. C'est donc juste assez pour un prochain exposé en ces pages.

C'est un peu comme le caviar tu vois, mais pas tout à fait en fait...

Si bien sûr je ne vous cause pas plutôt incessamment sous peu de ce p’tit salopard de François Baroin à propos duquel j’aurais quelques informations complémentaires à vous soumettre…




Je vous bise toutes, tous, furets et manivelles compris sur le bout de la truffe, mais cette privauté est exceptionnelle : c'est la nouvelle année, et comme certains d'entre vous vont mourir en 2007, hein ...


Bonjour chez vous !
 

 

AnT, de chez Smith en face, back in town on va dire
xxx
 


PS : messieurs les loups affamés de viande tendre (quoi que, 25 ans, c'est ce serait déjà une femme vieillissante ^^ me souffle Marc Dutroux dans un excès de lucidité) qui ne manquerez pas de vous jeter numériquement parlant sur « Mlle X » dès que vous l'aurez trouvé sur le sus-cité site, je vous suggère de vous intéresser à l'informatique : il semble à la lumière solitaire de nos échanges réciproques*(6) que la donzelle n'a pas d'ami informaticien. Et qu'elle soit radine, aussi, autrement qu'en compliment, mais c'est une autre paire de fesses de manches hein biloute ? (vous permettez que je te siffle t'appelle Biloute ?)


PPS (ceci n'est pas un appel subliminal à souffler dans le vide voter Ségomuche Royaletruc, hein) : il semble que les premiers articles de l'année soient systématiquement dédiés à une jeune femme. Et à ceux qui me feraient remarquer « jamais la même ! » je répondrais en toute cordialité, mais avec la fermeté que me connaisse les plus fidèles des lecteurs de ce blogue : « ta gueule ».


PPPS : des remerciements tous particuliers à Sisterofnight. Il n’y aurait probablement pas de retour gaudriolesque ici, sans sa généreuse fraternité.


Merci de votre attention à la marche.

*(1) Rossinante ! Bande de rustres à pédales ! Pas Shadowfax !


*(2) Notez je vous prie la beauté formelle du pléonasme contemporain dont je suis l’auteur fringuant quoique généreux dans le partage : « solitaire fantasme du net ». Vous pouvez applaudir chez vous aussi. Oui je sais. Je suis également un as du pléonasme. Merci.

*(3) … Et vous imaginez comme je peux être sensible à ce genre de fantaisies buccales linguales, vu le nom de ce blogue.

*(4) Au chapitre « l'espoir » auront corrigé, désabusés, les obsédés sexuels qui me lisent jusqu’à vérifier qui les implications monosexuelles possibles de mes écrits sur leurs coïts manuels autogérés, qui encore l’étendue d’imprécision de ces raconteries aléatoires à fortes tendances digressives qu’il m’arrive d’exhiber devant vos yeux ébahis OU somnolents d’incompréhension.

*(5) Preuve que ce blogue, sans même attendre cette sordide année 2007 électorale, faisait déjà de la politique comme Monsieur Jourdain sans le savoir, avec cette brève évocation bienveillante – au 5ème paragraphe - de Michèle, comme on l’appelle du 18 juin parfois.

*(6) Ne cherchez pas : cette tournure de phrase ne veut rien dire. J'en suis navré. Vraiment.

 
*(7) Cet astérix Cette astérisque et périls ne renvoie certes à aucun passage du texte, mais pour vous récompenser de votre curiosité, je vais vous dire le nombre de paires de guillemets qui furent utilisés : 12 ! Environ...


Partager cet article

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Intimités
commenter cet article

commentaires

Laure 06/01/2007 03:12

Eh bien dites donc cher Ant, vous n'avez rien perdu de votre magnifique plume, du moins, de celle que je connais. L'autre, n'en parlons pas... du moins, pas encore... ;)

AnT, de chez Smith en face 06/01/2007 22:31

L'autre Plume ?
Celle de l'excellent film de Kaufman, avec Geoffrey Rush, Joachim Phenix, Michael Caine et Kate Winslet (par ordre inverse de bienséance ?)
http://www.imdb.com/title/tt0180073/

Rino 05/01/2007 22:46

Coucou Ant.........
Je t'envoye de mails et tu ne me fais plus signe.......
Bonne Année
Bisous, Rino

AnT, de chez Smith en face 06/01/2007 22:32

C'est réparé mon grand ... Un paramétrage de l'ordi non modifié depuis Marseille ...
Long courriel parti .. A suivre IRL
Tendresse.

Zhealy 05/01/2007 22:03

DES 999, j'en ai donné un à mon psy, un à chacun de mes frères - duo encadrant- et le reste à mon TRESOR....
Ce dernier vous en est fort reconnaissant!
UN Bisou!
 

AnT, de chez Smith en face 06/01/2007 22:33

Le psy en méritait deux (ces gens là doivent manquer d'affection), mais je ne vais pas faire mon contrariant ...
M'en vais polir de nouvelles bêtises pour la peine : à moi ! Gouges ! Ciseaux ! Plumes (cf infra ^^)

Canaille 05/01/2007 20:40

Pas de ma faute si je suis née un siècle en retard.
Merci pour vos mots reçus au ventre -idem.Je ne sais comment.Ne sais. (ou juste: rester dedans - là où ça remue justement)
A.

AnT, de chez Smith en face 06/01/2007 22:44

Ceci étant, un mystère persistant me turlupine (le neurone sensible)
Quelle graine y planter ?

fabienne 04/01/2007 09:37

j'ai les yeux qui pleurent... c'est pas l'émotion, c'est mon rhume.mais contente de vous savoir de retour all the same.

AnT, de chez Smith en face 04/01/2007 19:30

Je n'ose vous suggérer le fort maternel : "un suppo et au lit !"
Quoi que...
(content de vous savoir toujours là)
Et n'écoutez plus les réclames qui vous vendent des strings chauffant chez Damart : vous voyez bien que cela ne garantit pas vos exhibitions extérieures dénudées : vous avez la santé fragile jeune helvète dévêtue... huhu

manou 04/01/2007 09:25

Meilleurs voeux, Ant ! Que de tels mots d'amour alimentent vos conversations durant toute l'année à venir. Et bon retour sur votre blog : )

AnT, de chez Smith en face 04/01/2007 19:27

Je ne crois pas que ce soient des mots d'Amour...  Plutôt un constat frappé sous le sot pardon sceau du bon sens., certes surprenant venant d'une femme virtuelle, mais toujours bon à prendre : cela conforte un avis déjà unanime : je suis aimable !
Sinon merci de vos voeux. Recevez les miens en retour de commentaire !

Zhealy 04/01/2007 08:18

COUCOU

Magnifique!!!

J'ai été ravie de pouvoir discuter avec vous, et désolée de ne plus être disponible par la suite!

Mais je vous adresse tous mes voeux de Bonheur, de Santé, de Succès ( amoureux, professionnel), et de tout ce dont vous avez souhaité!

Merci pour votre Retour, Vous nous avez Manqué!
 Mille Bisous
Zhealy

AnT, de chez Smith en face 04/01/2007 19:22

Voyez peuple francophone !
C'est bien la preuve que converser en ma compagnie fait le bonheur des femmes, sans nuire aux couples ! Je prends les voeux de bonheurs ... Professionnels, surtout ^^ et vous rends 999 bises qu'il vous sera loisible de distribuer autour de vous : vous ferez des heureux, des heureuses, et peut-être même certains animaux de compagnie me remercieront
PS : je parle aussi aux hommes laids, hein : faut pas croire !

Sister of Night 04/01/2007 01:25

AnT le Magnifique est de retour, acclamons le renouveau de ce site inépuisable de connaissances et d'humour drôle enrichi en bonnes choses dedans qui font grandir les neurones.
Au gui l'an neuf ! 2007 aura remis Inedire dans la grande crêche de la blogosphère. Alléluia !
Sister "touchée par l'hommage"

AnT, de chez Smith en face 04/01/2007 19:20

ça tombe bien, j'avais besoin d'une chanteuse (pour chanter des louanges) dans le petit business sectaire que je songe à instaurer pour sauver l'Europe, le monde et qui sait, la France électorale ? Vous en êtes ?

Grabuge 04/01/2007 01:01

T'es reviendu ?T'as pas mourru ?En suis toute esbaudue....Sinon, la photo de la "dame" (si tant est que ce soit elle, ce que je te souhaite) est tout simplement espataflante de grâce...

AnT, de chez Smith en face 04/01/2007 19:18

Ceci n'est pas mon fantôme, car d'avance je m'y engage : je ne "bloguerai" plus dans la mort ...
J'ai de beaux restes, non ?
Et concernant la "dame", si 5 ans se sont passés sans rencontre, 5 années supplémentaires sont tout à fait envisageables, et je serais vieux, alors, usés, aigri, et jauni sous le cruel harnais du temps. Elle aussi, remarquez ... ^^
(et en plus, dans la mort, les années omptent double - au moins -)

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?