Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 12:28
Contrairement aux appâts rances, ceci n’est pas Béatrice Dalle, enfant.
 
Version courte pour les indigents du synapse vertical plus pressés : instauration d’un jour de la vidéo antidépressive sur Inedire : le samedi, soit maintenant (ou hier, si vous arrivez demain. CQFD)
 
Version longue, où seuls les meilleurs survivront, un peu comme dans « Battle Royale », mais en mieux et sans douleurs prévisibles...
  
 
 
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
Dans la mesure où vous n'avez pas payé de droits d’entrée (ni fait vos devoirs, c’est dire votre niveau d’incurie crasse), vous n'aurez en cet espace pas voix au chapitre*(1), nonobstant les nombreux aléas alinéas qui jalonnent de fantaisies burnées burlesques ET parfois saugrenues les lignes de mots que je vous propose quotidiennement, sinon tous les jours, en de lascifs paragraphes lexicalement exhibitionnistes.
 
Sachez donc que je me sens totalement libre d'organiser mon « Inedire » à moi que j’ai ainsi qu'il me sied.
 
Je vais donc, déterminé que je suis, instaurer désormais deux règles et aucun compas.
 
Ces règles ne sont pas encore gravées dans la pierre. D’une part, il n’y en avait plus, de pierres, et d'autre part, parce que : « c'est difficile à scanner, les pierres », comme nous le confiait hier encore, à Bernard Tirtiaux et moi-même, entre deux rhums arrangés, Aubertin d'Avalon .
 
Je commence par la seconde règle, car je vous rappelle aimablement que je suis chez moi et, aussi, je l'admets, par bordélisme aigüe n'étant pas et c'est de notoriété publique pudique privée un garçon ordonné. Pardon !  Un homme ordonné (à mon âge il devient déraisonnable sinon absolument ridicule ne pas assumer son « hommitude »*(2)). Où en étais-je ? Ah oui ! La seconde règle ? Et bien, vous la découvrirez demain. N'insistez pas.
 
Je sais ! Ce sentiment de totale vacuité qui peut vous étreindre parfois à la lecture de ces phrases aussi digressives qu’inutiles. Pourtant, je vous l'assure, vous ne perdez pas votre temps. Certains même rentabilisent ici leur dictionnaire. Si. Et d'autres bricoleurs retrouvent goût à la vis vie. Par l'absurde, certes, mais quand on aime, on ne compte pas*(3).
 
 
La première règle édite ceci : Il sera désormais proposé sur Inedire, chaque samedi et si je ne suis pas mort entre temps j’y pense encore la semaine prochaine, pour accompagner les moments de solitudes de ceux qui n'ont que Patrick Sabatier Sebastien pour occuper leur soirée, une vidéo ludo-éducative.
Attention ! Ne vous méprenez pas ! Je ne pense pas qu'aux vieux presque morts, je pense aussi au jusqueboitistes qui déchainent leurs croupions dodus engraissés tout le long de la semaine, de chaises burelières en fast-food (and chied) immobiles, sur les rythmes ensablés des diji les moins musicaux, en des dancefloors pas toujours fleuris. Je pense enfin, accessoirement, à vous lecteur qui ne me méritez pas, mais que j’enchante tout de même avec une incroyable habileté âpreté*(4). Et sans jamais chanter ! Notez que l’absence de chant, météorologiquement (ce mot est infernal à écrire : essayez) parlant, c’est quand même appréciable. Vous appréciez. Bien
 
Passons sans tarder à la première vidéo ludique du samedi.
Cette vidéo fut réalisée par des amis. Comprenez par là ces « amis qui ne vous connaissent pas encore ». Regardez autour de vous : ce sont parfois, comme me le confiait un ministre de mes amants connaissances, les meilleurs
 
Ils nous proposent ici un scoop historique ET économique. Les La bourse tremble.
 
Et la solitude dans tout cela me demanderez-vous ? Nous en avons déjà parlé, ne venez pas me distraire.
 
 
 
Bonjour chez vous ...
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, fils d'imbécile, comme disait mon père : et fier de l'être !
xxx
 
Et la pensée du jour ? Comme chaque dix juin : en Limousin.
 
Mes Salutations respectueuses à celles et ceux qui auront reconnu la sœur jumelle de Mercredi Addams : Samedi. Détail amusant surprenant pour une jumelle : elle est née 3 jours après sa sœur. Je crois que ce sont les souffrances endurées par Jeanine Addams qui firent que Gomez la surnomma « Morticia ».
 
*(1) Oserais-je un tendancieux, mais sibyllin « comme en politique ? ». Non. Le dénigrement n’est pas mon genre, je préfère la moquerie.
 
*(2) Mais pas par l'arrière, ainsi qu'il est précisé, pour les plus entreprenants, ici, à la question #13. Merci de votre compréhension.
 
*(4) Une âpreté que ne renierait pas, et j’en suis certain, Line Renaud si elle était encore de ce monde.
 
*(3) J'ai des témoignages irréfutables par courriels, et même en vrai, qui me permettent d'arguer fièrement du bien-être quotidien que procure la lecture de ce blogue singulièrement hautement personnel.
[ j'éprouve parfois quelques peines à compter convenablement jusqu'à "4" dans le bon ordre. Merci de ne pas vous moquer ]
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans La vidéo anti-dépressive du samedi
commenter cet article
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 12:45
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
Selon mes sources les plus calcaires, G. Walker Bush *(1) n'exclurait pas de supprimer remplacer l’usage de la chaise électrique, jugé « un poil sauvage » mais surtout fort gourmande en énergie. 
Ceci n’est pas le frère caché de Luke Skywalker, mais juste le fils de son père.
 
À ce jour il hésiterait encore entre :
 
 
1 - Le coussin électrique
Ce coussin serait destiné à provoquer le décès du noir pauvre condamné par son arrière-train, réputé réceptif conducteur. Si la S.N.C.F. reste dubitative, la COGEMA se déclare franchement intéressée.
 
 
2 - La baignoire électrique
Le meilleur élève fils de Steve d'Austin, Texas, envisagerait ainsi avec sérieux de regrouper annuellement en une piscine politique olympique les derniers condamnés à mort.
Une fois à l’eau, il leur serait accordé 17 secondes pour rejoindre l’autre bord, avant que ne soient balancés à la flotte une dizaine de gros climatiseurs électriques (dont un non branché, dit « à blanc »). Cette méthode permettrait également de vérifier de façon contemporaine, puisque les expériences nazies furent injustement interrompues par la vermine crypto-communisto-libérale, le degré de résistance de l’humain moderne à l’électrocution en 320 triphasé *(2).
 
 
3 - La reconstitution grandeur nature de nombreuses scènes de la révolution française*(3)
Mel Gibson aurait déjà accepté le rôle de l’intégriste palestinien Jésus Marie-Antoinette, ce qui nous changerait, avouons-le, de la délicate Kirsten Dunst.
Tom Hanks serait prêt à tenir le rôle de Charlotte Corday.
Pamela Anderson a donné son accord pour le rôle de composition Danton.
La maitresse de Flaubert, Emma, serait déjà en train de plancher sur le scénario, tandis que Georges Clooney observe un taiseux mépris, ce qui est plutôt bon signe.
 
  
3 bis - Alternative : la seconde Guerre mondiale
Il n’est pas exclu non plus, et selon le degré d’augmentation du nombre de condamnés à la "peine capitale" (ainsi nommée par opposition à la "p'tite joie anodine"), d’envisager la reconstitution des scènes les « plus belles significatives » de la seconde Guerre mondiale : des camps de concentration au débarquement de Normandie, en passant pas Stalingrad (mais s’en s’y arrêter en hiver : il y fait bien trop froid), et en omettant à dessein Hiroshima, vous comprendrez pourquoi dans quelques instants,
 
Si après tout cela il reste encore des restes survivants, les séances d'interrogatoires d'Aussares ou de le Pen (voir du F.L.N.)*(4) pourraient agréablement servir de bonus à l’édition « DVD Collector » qui serait, quelques semaines après la diffusion sur les principales chaînes de télévision, proposées à l’instruction des jeunes générations avides la vente.
 
  
4 - Des travaux d’intérêt général
Il ne serait pas exclu que les peines soient commuées en travaux d'intérêt général.
Il s'agirait alors pour les détenus de couler le plus longtemps qu'il soit "humainement possible" pendant quelques semaines du béton à Tchernobyl.
En guise de protection, de jolis tee-shirts collectors seraient gracieusement prêtés donnés par la précédemment citée COGEMA, qui en fait peu d’usage. Ils seraient estampillés de ce sympathique logo : 
Ceci n’est pas la couverture du dossier judiciaire intitulé « ClearStream »
 
 
5 - Faire sourire les enfants à peu de frais
Enfin, il est envisagé avec intérêt, vu l'importance du lobby militaro-industriel mondial américain et la puissance de la N.R.A.  de faire jouer par des détenus le rôle de la maman de Bambi, en costume et dans une reproduction asexuée fidèle, dans des parcs tarifés à thème.
Dick Rivers Cheney pourrait alors sans plus de soucis médiatiques s’entraîner au tir sur cible vivante, avec son copain Riri Fifi Loulou Donald Rumsfeld.
 
Voilà pour les propositions en suspend.
 
Il vous est bien sûr possible de vous opposer à ces mesures, que quelques mauvaises langues, aigries, n’hésiteront pas j’en suis sûr à qualifier de "barbares" alors qu'elles ne seraient qu'économiques !
 
Pour ce faire, je vous recommanderais sobrement, au-delà des bons sentiments qui ne sont pas réputés d’une grande efficience, de vous sortir les doigts d’en les orifices anaux en lesquels vous les laissez s’engourdir depuis trop longtemps, pour visiter cette page activiste.
 
Les autres pourront s’inscrire pour m’accompagner à un séminaire « humanisme et boucherie » que je compte prochainement organiser avec l'aide le soutien mécénat un banquier de mes amis connaissances.
 
Bonjour chez vous !
 
AnT, de chez Smith en face, assez vivant pour ne pas être mort
Xxx
 
PS : à ceux qui s’intéressent à mon avis, disons qu’une fois de plus, il n’y a pas de hasard, mon avis se rapproche de celui de Maître Franquin :
 
Dura Lex…
 
Aux indécis amateurs de cinéma, je recommande le film « Anatomie ». Réalisé en l’an 2000, il est « serait » désormais disponible à dos de mulet, en *.mkv, sur les réseaux de partage…
C’est un film très médical, pas du tout éthique et totalement allemand. Il n’est pas exclu que l’équipe de France soit ainsi, en cas de défaite prématurée, envoyée à Heidelberg en séjour touristique médico-légal. Les plus cinéphiles retrouveront avec bonheur la charmante Franka Potente, qui court moins qu’en « Lola », mais plus ardemment tout de même.
 
*(1) Le Jacques Chirac américain, pas moins, mais plus vieux.
 
*(2) Guy Drut a déclaré qu’il ne savait pas nager, mais qu’il s’en cognait vu qu’il avait l’immunité diplomatique olympique absolue.
 
*(3) Après tout, il y a bien des intégristes catholiques malades sud-américains qui se clouent les mains pour s’empêcher d’applaudir à la défaite de l'équipe d'un pays frontalier lors d'une coupe du monde des crétins en short quelconque.
 
*(4)  Ne réservons pas nos dégoûts en les limitant à un nationalisme bancal en plus d'être borgne, du moins tant que le métastasé algérien (évoqué en bas de cette page) bouge encore.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Tumultes
commenter cet article
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 13:18
  
Sachez, messieurs, que je dispose du numéro de portable personnel du transsexuel ayant accepté de poser pour la réalisation de cette photographie. Qui n'en veut ?
 
 
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
 
Il y a quelques jours, je me moquais publiquement de Mlle Google, et notamment de sa tendance à commercialiser ses espaces publicitaires aux plus sodomites des commerciaux obsédés.
 
Constant, tant dans la délation que dans la moquerie, il me semble pertinent d'exhiber aujourd'hui à votre connaissance le comportement à peine moins pornographique de madame Microsoft (pourtant réputée pour son efficacité).
 
L’image exposant la correction orthographique par madame Crosoft proposée me semble explicite :
 
Vous noterez je vous prie l'emploi élégant, dans mes brouillons, de nombreuses voyelles graciles
 [ La version définitive de ce magnifique texte, rendant délicatement hommage à un mot kidnappé depuis longtemps par Francis Cabrel et dont le brouillon est exposé supra, demeure accessible aux retardataires : ici ]
 
 
Pour les coincés Versaillais (ou les plus pauvres) qui souhaitent épargner à leurs enfants les affres « pornorthographiques » de « Word », je vous suggère une alternative gratuite à « Nainsoft Microsoft Office » : Open Office. Et un correcteur payant mais inégalé, quoi que québécois : Antidote.
 
Sur ce, je dois vous laisser. Je reçois en effet, dans quelques minutes, Justine et son époux, Donation Alphonse François. Nous devrions discuter autour de quelques biscuits secs mouillés de l'attitude à adopter face au libertinage proné secrètement par le Vatican, dont le trouble érotisme formel n'est pas sans  exciter notre curiosité exégétique.
 
 
Bonjour chez vous …
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, pornographe amateur, alité
xxx
PS : Fab' : désolé pour les images., mais j'ai oublié notre conversation d'hier.Alzheimer atavique.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Dans (la solitude de) mes alpages...
commenter cet article
7 juin 2006 3 07 /06 /juin /2006 14:28

Deep Purple - In Rock


Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Antidatés
commenter cet article
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 12:16
 [ Note de l'extraordinaire auteur : il est toujours recommandé en cet espace d'utiliser Internet Explorer, pour profiter des commentaires glissés sous les images ]
Ce signe indique le sens de lla lecture. Veuillez baisser le regard, merci.
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs,
 
 
Hier, encore, je médisais légèrement sur l’indécence vestimentaire crasse d’un être exquis à la soumission pourtant délicate d’une femme de mes connaissances intimes bibliques et hélàs aussi, vestimentaires.
Il existe pourtant autour de moi quelques créatures femmes virtuelles qui me semblent dignes de considérations, sinon de respect*(1).
 
Mesdames, sachez que je vous aime bien apprécie virtuellement aussi sincèrement que possible, et si numériquement c’est indolore, sachez que je n’en pense pas moins !
 
Et comme la présomption de talent n’est jamais suffisante, je m'en vais de ce clavier justifier de cette sympathie, devant le public endormi ébahi.
 
Le premier juin dernier, je vous posais deux questions sans le moindre intérêt :
 
A - Qui a dit : « le meilleur remède contre la démocratie, c'est de passer 5mn avec un électeur... » ?
 
B - Qui a dit : « (…) comme avec la gauche, vient la désillusion… Comme avec la droite, vient… rien ! ».
 
Toutes deux (les présumées humaines possiblement respectables) ont alors, avec célérité, mérité davantage de considération de ma part que ne leur en accordent, au hasard, les préposés aux postes, les charcutières équines au regard bovin, ou bien en corps encore les employés de l’administration fiscale serbe.
 
La première bonne réponse est signée d’un « S » qui veut dire Sister Sister of night, également connue dans son quartier sous le sobriquet de « Screwy Squirrel ».
La preuve ici que je ne mens pas.
 
>> Il fallait répondre Winston Churchill
 
Ceci n’est pas Sister, hélàààààààs (ni Winston Churchill, au demeurant). Cliquez sur l'image pour toucher (des yeux ou presque) Sister
 
La seconde bonne réponse fut pondue sans douleur contrairement à Géraldine mais avec talent par Fabienne, que j’appelle (quand je ne la siffle pas) « Fabulous Fab’ »
La preuve ici que c’est vrai c’que j’dis écris.
 
>> Il fallait répondre « Alain Souchon » ("les écureuils", extrait de l'album "défoule sentimentale" )
 
Preuve auditive pour dubitatifs non sourds  (c'est à la fin)
  Ceci n’est pas Fabienne, mais une haltérophile de l’équipe belge. Cliquez sur l'image pour toucher (des yeux ou presque) Fabienne
 
Sherlock Holmes, à qui je demande régulièrement de relire mes articles avant de les poster publier, m’envoie par signaux de fumée texto la remarque suivante, qui me semble inutile dont totalement indispensable :
« Il me semble que la première de vos lectrices sait lire, tandis que la seconde n’est pas encore sourde ».
 
Merci Sherlock. Va rejoindre Watson maintenant : un suppo masculin et au lit ! Zou ! Il est tard.
 
Bien.
 
Puisque je n’ai qu’une parole et plein de mots dedans, nos mes deux uniques lectrices lauréates seront toutes deux invitées, comme annoncé et dès sa mort, à venir en mon antre domicile déguster le tant attendu*(2) civet de Vodka...
 
A bientôt pour de prochains moments ludiques, et…
 
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, qui revient de loin, à son rythme
xxx
 
Pensée du jour : pour l’anniversaire de Stéphanie…
 
 
Ministre de l’Intégration hongroise l’intérieur du jour : le petit Nicolas*(3), qui nous? propose trois conditions à la régularisation des enfants étrangers (en "situation irrégulière" : naissance en France, scolarité en France, et « ne pas parler la langue de son pays d’origine ».
Il faudrait peut-être se demander si Zidane parle kabyle, quand il figure sur les photos à côté de Sarkozy ?
 
Conseil du jour : amis bougnoules, camarades basanés et autres plombiers slaves : surtout n’apprenez pas à vos enfants la langue de leurs ancêtres : vous pourrez plus facilement nous les vendre importer, plus tard …
 
 
Air du temps : en ce 6/6/06, je tiens à signaler que j’ai fait un effort, manière d’hommage, en numérotant cet article sans plus d’intérêt que les autres en « 116 ». Je tiens à ce que vous sachiez dans la colle qu’il y a ici une formelle préméditation esthétique dont je tire la plus grande fierté.
 
Et aux numérologues abrutis décérébrés je rappelle aimablement que la date est fausse : tout le monde sait que nous sommes le 18 Prairial 214 !
 
*(1) N’ayant goûté que de mots et non de « réalité d’odeurs de regards » ces donzelles, il m’apparaît opportun de conserver un minimum de réserves.
 
*(2) 20 ans, et elle n’est toujours pas morte !! Pourtant, je joue avec elle chaque jour en bord de balcon (5ème étage) : sans succès …
 
*(3) Pas celui du « Prix Sarko », non. L’autre.. Le nain intolérant
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Concours rhalalala con
commenter cet article
5 juin 2006 1 05 /06 /juin /2006 12:49
Et après, certains vont encore douter que je suis lesbienne pratiquant ! Rhalalalala
 
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs,
 
Je me suis fait avoir, et gravement.
Ce fut aux frontières de l'escroquerie la plus primaire : le truc basique, presque enfantin, limite désespérant pour l’être d’une si singulière acuité polymorphe que je me targue d’être.
 
Elle m'a menti. Elle m'a trompé.
Duplicité féminine ordinaire, m direz-vous : aux limites du "prévisible" ! Certes.
 
Depuis des semaines, c’était du bonheur. Des goûts, des effluves et de quoi largement faire le bonheur d'un honnête homme. Et même d'un malhonnête, car je sais l'être, surtout également.
 
Et là, vous vous demandez, interloqués, ce qu'il a bien pu se passer pour me jeter dans un tel désarroi ?
Et bien je vais vous le dire. Enfin, l'écrire. Enfin peut-être. Enfin si en fait, sinon, j’passe pour un « carabistouilleurs » et ceux qui me connaissent vous affirmeront que ce n’est vraiment pas mon genre.
 
J'hésite simplement à faire justement rémunérer l'exhibition d'un tel secret. Chocolat ? Argent comptant ? Objet trébuchant ? Je me demande. Je ne sais encore. L'hésitation m'étreint, le doute m'habite. En corps Encore lui. Eh oui !
 
Ca s'est passé un mâtin matin. Une aube de bonne fortune, pourtant. Un de ces éveils où la nuit n'en finit pas, où le corps s'étire contre le temps, le long de la peau de l'autre. Il y a de la chaleur. Il y a aussi des particules de bonheur mêlées qui flottent encore. Mais pas assez. Plus assez.
Au milieu des soleils, et pour le moment encore invisible : une menace légère, mais déjà perceptible... Il va se passer quelque chose. Il y a dans l'espace alentour comme la menace d’un danger : le truc qui cloche, la couille dans le pâté.
On se tend : la méfiance en éveil, le regard aux aguets, les muscles bandés.
Elle est nue, encore.
La bandaison ne va de nouveau pas tarder à refleurir ailleurs qu'en les muscles (qui pour l’anecdote scientifique n’en est pas un, je le signale aux élèves de CM 1 qui pourraient essayer de me lire).
 
Quelques gaudrioles plus loin, la menace ne s'est pas éteinte. Non. Elle grandit même aussi rapidement que la vitesse d'un train au galop sur une ligne électrifiée (super vite, quoi, je précise pour les pygmées et autres arriérés ferroviaires qui essayeraient de m’écouter me lire).
 
Lesbienne pratiquée ?
Quelques douches plus tard, soudainement, entre deux biscottes ensuquées et une perfusion de café bouillant, vous comprenez.
Les faits sont têtus (sic), et la vérité, sordide comme une tartine de confiture séduisant honteusement la nouvelle moquette blanche angora (qui faisait la fierté de certains de vos ébats improvisés, quand vous lancez par surprise le missile sol-sol) de son mielleux compliment sucré.
 
Jusqu’à ce jour, vous ne l'avez vu, touché du regard, goûté des yeux qu'en jeans et débardeur, ou parfois souvent en lingerie satinée. Quelque autres fois en « converses » aussi, mais ces dernières accommodaient alors fort bien le douce féminité de la douce gueuse, à toute heure du jour de promenade.
Mais là !
Odieux !!
Criminel !!!
La faute de goût définitive.
 
L'erreur quasi fatale, borderline rédhibitoire : la cassandre du couple, le « Munich » de la libido, la fausse note avant le silence, fatal.
 
Elle porte des ballerines.
(Je refuse de mettre une illustration de ces infamies pédo-vestimentaires) 
  
 
Vous ne l'aviez jamais vu en jupe. (Sauf cette nuit, mais c’était en rêve, ça ne compte pas)
 
Vu le talent général, vous imaginiez les escarpins, les bottes. Et puis vous les pratiquiez alors en rêve, un éclat de fierté dans la caresse, de désir dans le regard
 
Ces traces de féminité extrêmes jusqu'au bout des pieds de la nuit qui auraient fait de vos quotidiens les plus beaux des jours. Fonzi, Ritchie, même la mobylette : c'était vous. « Happy Days », quoi.
 
Jean-Pierre Raffarin, jeune, un lundi plus ou moins férié de Pentecôte (du Rhône)
 
Et puis arrivent ces infâmes merdes qui viennent vous gâcher votre journée, votre semaine et facile l'année si nous sommes le premier de janvier.
 
Mais quelle conne !
Comment a-t-elle pu ?
Inimaginable !
Intolérable !!
 
Je retourne en enfance, retrouver mon nounours, mon « Pentello » qui ne m’a jamais trahi, lui :
 
L’homme et la bête. Cherchez la bête…
 
Ou alors…
 
Bon sang, mais c’est bien sûr ! J'achète une nouvelle Je change de femme !! Immédiatement !!!
 
Une volontaire ??* (j'ai peur quand je suis tout seul)
 
Bonjour chez vous ...
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, apart depited
xxx
 
PS : Oui, je l’admets, le titre est racoleur. Mais les mots sont majeurs, consentants, et j’en fais ce que je veux. 
 
[Texte écrit dans un TGV le 20 décembre 2005, puis corrigé, amendé et augmenté ce jour (avec les doigts) ]
* Notez je vous prie que si le caractère est gras, l'humour n'est pas obligé de suivre cette voie.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Bourdes et gamelles
commenter cet article
4 juin 2006 7 04 /06 /juin /2006 18:20
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs,
 
« on ne prête qu'aux président Chirac riches », dit l'adage.
 
En conséquence de quoi, et vous pouvez me faire confiance : vous êtes libres de m'offrir ce que vous voulez.
Sauf des préservatifs, car je suis bien équipé, ou des courriels racoleurs, car je ne céderai pas trop vite.
 
Merci de votre attention et...
 
Bonjour chez vous...
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, en paix avec son cancer
xxx
 
Air du temps
Deux candidats de gauche en "finale" : François Hollande aurait eu, devant l'énoncé de cette nouvelle, sa première érection depuis de nombreuses semaines. Je peux lui prêter 1 préservatif, en cas...
Repost 0
3 juin 2006 6 03 /06 /juin /2006 16:50
 
Moissonneuse batteuse moins désirable encore que Philippe de Villiers, et au moins aussi veule...
 
Chers voyeurs écrans-spectateur en sursis,
 
On me l’apprend à l'instant : la mort vient d'être mise en examen.
 
Le chef d'inculpation serait le suivant :
 
« Faux, et usage de faux ».
 
Elle m'a déclaré par téléphone qu'elle était, je cite « Innocente, espèce de p'tit con ! Et si vous rêvez d’un moratoire sur mes sombres agissements, vous pouvez vous brosser l’os avant que je ne m’en charge. » (Fin de citation, mais les moins illettrés l'auront compris, vu la présence du guillemet citationnel final).
 
On en viendrait parfois presque à regretter la psychorigide (mais innocente) intransigeance aveugle du juge Burgaud. Enfin ! « Presque »…
Enfin... Tout ceci n'est pas bien grâve : comme disait J.F.K. : "faut pas s'laisser abattre !" (sic)
 
 
Bonjour chez vous...
 
 
AnT, de chez Smith en face, qui peut le plus...
xxx
 
Actu : le Montenegro proclame son indépendance. Brigitte Bardot, elle, n'a pas été montée depuis bien longtemps... Des volontaires ?
Repost 0
2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 17:37
 
Yahooooooooooooooooo ! (cri de lecteur entendu jusqu’à mon bureau)
 
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
 
Je vous propose ce matin ce midi ce soir aujourd’hui quelques considérations qui vous seront facturées la somme dérisoire de 196.3 € la minute, afin d'inciter les moins fortunés des égarés en ces pages à une lecture rapide.
Vous l’aurez compris : oui, ce blogue est vénal. Mais vu les ors du Vatican, et le peu de considération que j’en ai, j’imagine mal l’Evêque de Rome (un milliard d’âmes, sans compter les morts et les antisémites) me faire le moindre reproche, sinon à ce qu’il veuille réveiller en moi les talents de comédien (école Stanislavski) dans un remake de l’attentat turc de 1981, sauf qu’en bon profane en « meurtre appliqué », je n’imagine pour ma part assez mal rater le carton rouge sur le blanc.
 
Si de plus vous croyez que je pourrais estimer vous devoir quoi que ce soit, à vous, des inconnus pour la plupart : laissez-moi vous dire que vous vous touchez doucement. Continuez à voter, vous pourrez ainsi nourrir davantage d'espoir qu'un cancéreux en phase terminale en visite à Lourdes*(1), après avoir « péleriné » des pataugas de Chartres à Lisieux, sans jamais avoir omis de s’introduire consommer quelques cierges dument tarifés.
 
Ces quelques diversions pour essayer de vous faire comprendre que je n'utiliserai pas encore aujourd’hui, et bien qu'il soit prêt, le "mot de Cambronne Cabrel" annoncé il y a peu, pour préférer vous entretenir (mais pas de trop près) de madame Google.
 
 
Ne disposant pas de télévision, et n'en voulant décidément plus, j'alimente mes envies d'images animées par la grâce d'une mule numérique que d'aucun d'entrevous pratiquent parfois, comme moi, avec le doigt.
J'ai ainsi, il y a peu, lancé une recherche avec les mots clés « sfmaniaque +forum », espérant trouver en cette quête le figaro l'équipe responsable des partages de la saison 5 série « The West Wing » déjà évoquée au travers de ces pages.
 
Madame google, qui ne manque jamais de bons conseils suggestifs, n'a pas hésité à me proposer une recherche très alternative.
Ecran total, indice 19 pouces
 
Voici de nouveau, en plan recentré, le résultat de la recherche, car je sais que Ray Charles éprouve depuis quelques mois des difficultés de plus en plus grandes à me lire et que certains lecteurs sont un peu cons, aussi, c'est vrai*(2) : 
Ceci n'est pas une photocopie de ma machine à écrire personnelle
 
Je n'ai pas osé cliquer, mais peut-être certain(e)s, parmi vous, pourraient me donner quelque idée de l'équipe marginale ici proposée ? Car vraiment, pour ma part et comme Gilbert Montagné, je ne maitrise pas officiellement le sujet. Et ne voyez pas malice en l'utilisation de cette expression : je suis peut-être bien plus candide que vous l’imaginez. D’ailleurs, je suce encore mon pouce : c’est dire écrire ! Enfin non. C’est inexact. Je suce certains pouces, mais cela ne vous regarde pas. Voilà.
 
Y'a-t'il une lumière en parmi vous ? Quelqu’un(e) dans la salle pour m’éclairer ? L'ignorance me constipe désole !
 
 
Bonjour chez vous…
 
 
AnT, de chez Smith en face, utilisateur désormais circonspect de google
xxx
 
 
PS (quoique) Une pensée pour Ségolène. N'était-ce pas Desproges qui disait, en son temps : « Il ne faut pas désespérer des filles d imbéciles : avec un peu d’entrainement, on peut en faire des militaires »
 
PPS : Si certains se félicitent (quelle délicieuse formule !) de la récente diminution du chômage, qui devons-nous féliciter de l'augmentation silencieuse du nombre de « bénéficiaires » (notez les guillemets relativisant l'emploi de ce mot) du R.M.I. et autres minimums sociaux ? Dieu ? Dobleyou Bouche ? La faute peut-être à un pet de grenouille australienne dans le cadre d’un exemple démontrant la validité de « l’effet papillon » ?
 
Tristesse affligée, larmes contenues
Vous m’avez déçu en n’ayant pas encore trouvé l’auteur de la seconde citation proposée hier :
Je vous la rappelle, avant de vous donner vendre la réponse, d’ici à dimanche, si vous ne voulez pas que je vienne fouetter chacun pour son ignorance aussi crasse qu'indigne :
Qui a dit « (…) comme avec la gauche, vient la désillusion … Comme avec la droite, vient… rien ! » ?
 
Remerciements 
À la personne (femme ? homme ? lémurien ? nouvel adhérent(e) du PS ?) qui a eu la bonté de m'envoyer, sous couvert d’anonymat, 5 paquets de 12 préservatifs. Bien aimable !
 
 
Je trouve certes l'idée charmante, mais j'eu préféré qu'une femme (je suis pratiquant de la sexualité dite "complémentaire") soit livrée avec. Si vous voulez, c'est un peu, par analogie, comme acheter un nouvel ouvre-boîte : on aime bien se prendre une boîte de foie gras avec, pour pouvoir inaugurer dignement l’utilisation de l'accessoire... Enfin, c'est juste mon avis.
 
Ceci étant, si vous avez des suggestions alternatives d'utilisations, je suis preneur (sic).
Et si la personne voulait bien se dénoncer d'elle-même, cela rendrait service à mes tendances érotico paranoïaques somnolentes, et m'éviterai le ridicule d'avoir à me réconcilier avec Patric Juvet pour exploter ses talents visionnaires. merci de votre attention.
 
Faire offre en public sur le tronbinoskop, pour me permettre de choisir à tête reposée (et j’vous signale que j’suis vach’ment plus beau en vrai : c’est « sans commune mesure ! », comme dirait ma mère, qui pourtant n’est pas juive OU complaisante : elle est juste charmante).
*(1) Cité intégriste radieuse ou des électeurs, comme vous, poussèrent en leur temps la veulerie légumineuse jusqu'à élire un jour Douste-Blazy en la magistrature municipale suprême avant qu'il ne devienne expert en Vanessa Paradis gourdes bourdes internationales, 3ème dan. Et que les toulousains cessent de se gausser, puisqu’ils ne firent pas mieux, malgré cette douceur singulière régnant parfois certains après-midi d’été sur les bords de la Garonne, au dos des Jacobins. 
 
*(2) C'est vrai, avec dix lecteurs quotidiens, je pouvais imaginer la grande qualité de mon lectorat : c'était des connaissances, sinon des amis ... Mais à 350 par jour, et sans compter les chats et les vieux, euh... Vous comprenez ?
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Dans (la solitude de) mes alpages...
commenter cet article
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 17:23
Avertissement : Attention, cet « article » va causer politique. Les adolescents peuvent aller se réfugier vers quelques images animées, et découvrir Zazon et ses frasques en attendant la récré.
 
Bien.
Il reste du monde ?
Alors installez-vous confortablement…
S'il te plaît, dessine-moi...
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs, et autres camarades potentiels ici réunis,
 
 
Savez-vous qu’il vous est aujourd'hui possible (pour les plus français d’entrevous), et jusqu’à ce soir, de devenir socialiste pour le prix de 4 paquets de cigarettes*(1) ?
 
Soutiendrez-vous avec enthousiasme cette initiative très sarkozienne dans l’esprit populiste, et réaliserez-vous ainsi à peu de frais votre coming-out socialiste*(2) !?
 
En adhérant, vous pourrez sans coller, rejoindre un mouvement de progrès qui n'est jamais (et nous en avons eu la preuve ces cinq dernières années) aussi inutile et silencieux que dans l'opposition, consacrant âprement l'essentiel de son temps à la constitution de contres-propositions élégantes d'imagination et débordantes d'espérances.
 
Attention ! Vous ne disposez plus que de quelques heures (jusqu’à minuit) pour vous inscrire sur leur site, et pouvoir ainsi participer à la désignation du futur candidat proposer, avec moi (si !), la désignation d'un candidat fantaisiste pour porter nos espoirs partageurs.
 
Je songe donc à proposer, à « l’arrache » les candidats suivants, pour faire rêver petits et grands :
 
 
Calvin & Hobbes ?
L’alliance de l’homme et la bête, quel meilleur symbole naturaliste en ce début de millénaire ?
 
Snoopy ?
Ce chien n’est pas méchant. Il est juste célibataire. Et désabusé.
 
Droopy ?
Ici en train de draguer Momone de Beauvoir, devant l’hôtel Meurisse en 1942, sous le regard (mais lequel?) incrédule de JPS
 
Jules de chez Smith-en-face ?
Ceci n’est pas Gaston Lagaffe
 
Oumpah Pah ?
Notez les couettes, qui ne sont pas sans nous rappeler François Mitterrand du temps de sa splendeur régalienne
 
Ou, plus proche de moi par le caractère indépendant, quelque héro issu du « génie des alpages » ?
Photo prise devant un isoloir populaire, du côté de la Floride en novembre 2004
 
Enfin, je dois comme à regret écarter la candidature de Line Renaud*(3). Celle-ci ne pouvant être acceptée, pour d’évidentes raisons de collaborationnisme aigüe avec Bernie 1ère.
  
Avec moi, choisissez votre camp, camarades !
 
La semaine prochaine et si j’y pense, nous consacrerons quelques instants à nous gausser des tendances nazillonnes de l’extrême droite au travers de quelques dessins de camps de concentration à colorier.
Nous pourrions également offrir aux sympathisants d’extrême gauche, manière d’hommage à « pif le chien », quelques authentiques osselets humains directement issus des camps de Pol-pot ou de Staline auxquels ils doivent sans doute penser avec nostalgie en votant.
Mais comme ma mère m’a appris qu’il n’y a de pire mépris que le silence, il est tout-à-fait possible que mon oubli dépasse mes promesses, qui sont à considérer, comme nombre de promesses en matière électorale, avec dédaigneuse circonspection.
 
 
 
Bonjour chez vous …
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, apolitique à bout portant
xxx
 
 
Question (compte à peine) :
Qui a dit : « le meilleur remède contre la démocratie, c'est de passer 5mn avec un électeur ... » ?
L’auteur de la première bonne réponse sera invité à manger du civet de Vodka, en temps et heure.
Question subsidiaire (compte double)
Et pour départager les éventuels gagnants, qui a dit « (…) comme avec la gauche, vient la désillusion … Comme avec la droite, vient… rien ! ».
 
Réponses ici, bientôt, peut-être, si j’veux.
 
*(1) Et, parallèle intéressant, beaucoup de vent des espoirs histoires qui s’achèvent souvent en fumée.
 
*(2) Pour les plus jeunes et les plus illettrés qui ne savent pas ce qu’est la parti socialiste, et qui pensent que « voter, c’est cocher une case en soutenant Mylène Farmer », vous pouvez réécouter l'émission « 2000 ans d'histoire » de ce 1er juin 2006, consacrée au Front populaire. Genre d’ancêtre de la gauche plurielle. « En Mieux ! » disent en cœur les plus imbéciles nostalgiques.
 
*(3) Contrairement aux plus folles rumeurs aigres-dures, cette femme n’est pas contagieuse.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Air du temps
commenter cet article

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?