Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2007 5 27 /07 /juillet /2007 00:00
Arme de destruction massive, by didier barbelivien (et gigi goldman, aussi, souvent ^^)
 
 
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs,

Dans quelques heures, ou plus probablement quelques jours, je pense vous faire profiter de différentes considérations, pour la plupart je crois assez violentes, sur les relations Franco-lybiennes (en mode « indigné »), sur le « suicide » (en mode « sport individuel »), les « myspace » (en mode crétin), « Maester », mon récent anniversaire, et diverses lettres à des personnalités publiques n'ayant pourtant pas pour la plupart posé complaisamment pour la presse des blaireaux illettrés amateurs d’images « des gens ».
 
Le temps pour moi de me débarrasser de deux déménagements familiaux, et de diverses considérations tenant pour la plupart plus du devoir que du plaisir. Considérations pourtant pas si déplaisantes que cela, in fine.
 
Mais là n'est pas l'essentiel, car le message, double, est ici : 1 - je suis vivant et 2 - J'ai encore envie de mordre...
 
 
A biental et ...
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
AnT, de chez Smith en face
xxx
 
PS : pour les plus bourrus des paysans poitevins égarés en ces pages, « teasing » signifie « aguicher », dans le sens « allumer » ou « provoquer »... Je sais que les publicitaires doivent connaitre par cœur cours de mercatique ce terme. Pour confondre si souvent « roses fraichement coupées », avec « blancheur », et « serviette hygiénique », il ne peut en être autrement ...
Tout comme Elizabeth d'eux (les ennemis héréditaires anglais), qui elle, pourtant, cause français mieux qu'une vache portugaise. Certes, elle maitrise les deux langues (la notre, et la leur), mais ces considérations bifides ne sont pas décisives, on en conviendra…

A bientôt, donc, pour de la Libye, de la France aussi, du suicide et des skyblogs myspace... Au moins. Et si l’envie m’en prend comme j’essaye de la provoquer publiquement, ici.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 23:26
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs,
 
 
 
Nostradamus, faut pas exagérer : il n'a pas inventé la roue non plus ...
 
 
 
 
Je viens d'être embaumé embauché au journal Le Monde. Non que la place de feu Jean-Marie Colombani ne me fut de quelques fantasme ambitieux. Non. Je n’envie pas cet homme, pas plus que n’importe lequel des « réciteurs » de communiqués de presse télévisés du président STARkozy. Nope.
Je viens tout de même d'intégrer le plus noble des rédactions parisienne! Et à la place la plus enviée s’il vous plait!!
Mais je sens poindre en toi lecteur une impatience fébrile que je m’en vais satisfaire goulument immédiatement.
Je m'apprête à devenir l'oracle officiel du Monde. Rien moins.
Et comme je suis moins chien qu'au hasard Rantanplan dans Les Sept Samuraïs ou Isabelle Adjani dans L'été meurtrier, je m'autorise à vous livrer en exclusivité votre prochain horoscope de demain, qui pourrait bien (air entendu) commencer aujourd'hui :
 
 
Bélier : Habitants de Troyes, vous devriez renforcer vos portes. Les profs de grec peuvent sauter par les fenêtres.
 
Balance : Pour vous, cette citation de Jean Gabin, à méditer à la place du café : « Si le cave se rebiffe, planque la schnouf ».
 
Taureau : Aujourd'hui : quelle corrida ! Femmes du sud : surveillez la fidélité de vos amants, si vous ne voulez finir marries.
 
Scorpion : rases-toi au moins les jambes, tu piques !
 
Gémeaux : Vos parents vous ont sans doute conçus, pour les moins prématurés, autour du signe de la vierge. Pas de quoi développer une sexualité aussi débridée qu'on en croise dans les couloirs vaticans ? Certes. Mais grâce à cette pensée limpide ainsi livrée, vous pourrez dès à présent utiliser ce prétexte bidon pour justifier de vos piètres performances sexuelles. Je ne revendiquerai pas de - sic – paternité sur cette excuse.
 
Sagittaire : pas la peine de s'agiter.
 
Cancer : vous marquez un point. Jean-Claude Brialy quitte le jeu*(0).
 
Capricorne : aujourd'hui, vous pouvez enfin dire tout ce que vous pensez à votre patron, les astres sont avec vous et avec votre esprit : ils vous protègent ! Foncez ! Dites-tout !*(1). Au pire, ça f'ra marrer les RMistes.
 
Lion : je préfère le "Topset". Encore que cette espèce commerciale chocolatée ayant disparu comme les gaullistes y'a une bonne vingtaine d'année, je signale aux plus nostalgiques des boulimiques collectionneurs qu'il n'est pas pertinent de m'en envoyer, merci.
 
Verseau : Je préfère le verre, pour ma part. (Mais pour un Romanet-Conti, je ferai une exception)
 
Vierge : plus pour très longtemps, chéri(e). L'été approche. t'as pensé à t'épiler le gnou ?
 
Poisson : en mai, ferme ta gueule.
 
 
Bonjour chez vous...
 
 
AnT, de chez Smith en face
xxx
 
PS : oui je sais, c'est un peu bâclé. Sachez que j'avais peu de temps, entre une chimiothérapie et une ablation de l’hémisphère gauche du péritoine, pour rédiger ce que vous venez de lire. Je vous rappelle cependant que vous n'avez pas payé. Alors vos réclamations, hein ...
Cela étant, mon Inedire à moi devrait revenir très rapidement (moins d'un an, peut-être à peine plus d'un jour) sous une parution quotidienne ou presque. A bon entendeur lecteur ...
 
*(0) Quelle élégance, cet homme! La discrétion d'un savoir-vivre irréprochable. Jusque dans la mort.
*(1) Les ASSEDIC, grands ennemis des sciences occultes s’il en fut, ont à ma plus grande surprise refusé de sponsoriser, ou à tout le moins d’apporter leur caution morale à cet horoscope. J'en suis contri.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 12:30

Ceci n'est pas une robe de mariée islamiste


Chers voyeurs écrans-spectateurs,

Parfois, je m'interroge et parfois je m'questionne. Il m'arrive aussi de me demander, mais c'est plus rare : je ne suis guère serviable, et je le sais.
N'empêche, y'a pas longtemps, lors d'une discussion avec une de Ces Humaines qui ne vous font regretter ni l'horizontalité ni la verticalité, de celles qui savent boire, manger, et baiser*(1), de celles qui ont le regard de l'expérience dans les blessures, et qui vous élèvent, autant ...

Parfois ainsi qu'il est énoncé ici, je m'interroge.


La question d'un soir fut donc, il y a peu :

"Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tant d'hommes ne dorment pas de la nuité précédent leur mariage, alors que les femmes dorment si bien" ?

A votre tour à présent de vous interroger... N'ayant pour ma part jamais cédé aux trompettes de la mort lente de la conjugalité.
 
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, formé chez Julien Lepers
xxx

P'tite pensée en passant à Boris Vian : le titre cligne de l'oeil du mot en son auguste direction.

*(1) Une femme dans une phrase... Amicales pensées...
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 14:47




chers voyeurs écrans-spectateurs,

Je suis actuellement des cours de bilinguisme anglo-collaboratif accelérés, afin de mieux connaitre l'énemi souvent cité au long cours de ces pages, parfois avec mépris, parfois badin. Railler du rosbif est presque chez moi un sport, quotidien.

Le fait de savoir lécher parler la langue des bretons-grands me vaut néamoins de passagers désagréments qu'il m'est plaisant de vaincre par la force, parfois.

Ainsi, il y a peu ;


"Until you don't know, you don't need", me dit à l'oreille un publicitaire dont le fondement et l'égo dévoraient l'espace.

Manière de protestation, comme agacé je lui ai répondu d'une baffe en retour, accompagné d'un sonore "ta bopuche elle dit des choses qui me déplaisent".


C'était la considération du jour. Merci de faire avec, vous n'aurez rien d'autre de ma part.
Pour tout autre cas, vous pouvez toujours allez au diable, puisqu'il ne laisse pas sa part à Dieu...
 
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, anglophobe par l'amer
xxx


PS : les articles de samedi et dimanche arrivent dans quelques instants...
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 12:00
 
Ceci est un monument de papier
 
Chers voyeurs écrans-spectateurs,
 
La nature le sait bien, elle qui a horreur du vide : les générations spontanées, ça n'existe pas*(1) !
 
Mais alors, me demande-je, interloqué : d'où me vient mon humour*(1.5), moi qui suis issu de générations de militaires à peine croisés avec des naines charolaises Bretonnes excentriques ?
 
De Desproges assurément !
 
De Devos, je l'espère !
 
De Pierre Doris, à qui l'on doit tout !
 
De Dac et Blanche, les fous-furieux ...
 
Et d'Audiard, un peu ?
 
D'Alphonse Allais pour l'élégance ?
 
D'un regard mieux dressé qu'une puce de combat à isoler d'une expression un calembour, d'un mot une exégèse ?
 
Et de l'Almanach Vermot, forcément !
 
 
Je me faisais cette réflexion en constatant, atterré, combien « le monde selon Bush*(2) » était terrifiant.
 
 
Mais alors, que lui préférer ? « Le monde selon Coude » ? « Le Monde selon Langue » ?
 
 
 
C'est malin, maintenant, je suis dans le doute.
Et vous ?
 
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, qui ferait mieux de dormir !
xxx
 
*(1) bac moins 2 les amis !
 
*(1.5) cet humour si singulier, si salvateur, et si réputé qu’il contribuerait à rendre les gens heureux d’un sourire, parfois.
 
*(2) Un président chrétien évangéliste enragé, et sécuritaire (un peu comme le roquet hongrois potentiel, mais en plus puissant)
 
*(3) Fonce ! c'est salvateur : c'est instrutif ! et oui les amis, vous l'aurez remarqué, il n'y avait pas de note "3". Dingue, non ?
 
 
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 13:27
 
 
Photo de pauvre : si c'est moi qui l'avais pris, j'eu au préalable nettoyé les ongles...
 
 
Chers voyeurs écran-spectateurs,
 
 
Il m'arrive de me demander. Parfois même, mais plus rarement : il m'arrive de me répondre.
Et puis il y a ces phrases qui éclosent comme les bulles d'air à la surface de l'eau.
 
Alors, parfois, on se tait, et on regarde.
Et on file un coup d'coude à la voisine, genre :
- Toi aussi ? Qu'on lui demande... Et elle de répondre :
- Oui ! ;-)
 
Voici la dernière fantaisie interrogative ainsi née, ici partagée avec vous :
 
« Si on ne prête qu'aux riches, que reste-t-il pour les pauvres » ?
 
Je sais : nous frolons l'aphorisme. Mais je vais devoir nier : je n'ai pas mon permis de concevoir des aphorismes. Cela étant, si sur cette interrogation vous avez des pistes à me proposer, je suis preneur !
 
 
 
Bonjour chez vous...
 
 
 
AnT, de chez Smith en face
xxx
 
 
*(1) My blog is rich, contrairement à Jean Roche, qui est tailleur; mais sa boutique est là, c'est le principal. (Triple jeu de mots, mais chacun aura compris que je ne vise non la qualité, mais la quantité. M'enfin !!)
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
22 juin 2006 4 22 /06 /juin /2006 14:06
 
Photographie prise dans les jardins du Palais de Matignon (le premier ministre était alors caché, "lâchement", derrière l'arbre)
 
 
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
 
Je n'ai guère de temps à vous consacrer aujourd'hui. Vous me pardonnerez, j'ai surtout également une vie.
  
Je vous laisse toutefois dans la méditation de cette fulgurance matutinale apparue tandis que je me caressais en pensant à Christine Boutin :
  
 
« Chassez le naturiste, il revient en maillot ! »*(1) 
 
Sur ce, je cours faire valider mon permis de chasse, aiguiser mes filets à papillons et fumier composter mon billet de train pour le Cap d'Agde*(2).
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
AnT, de chez Smith en face, à poil et à vapeur ?
xxx
 
PS : merci de noter que cet espace, aussi naturel soit-il, n’est pas naturiste. Toutefois, sa consultation, nu(e)(s) dans le salon tandis que les enfants jouent avec les couteaux ou la gazinière dans la cuisine, est tolérée.
  
*(1) Contrairement à Jean-Claude Dusse j'vous ferais remarquer...
 
Notez la pilosité, aussi écologique que soudaine
 
*(2) Pour y enquêter sur une apparition de Bernadette Soubirou en short et tongs assortis.
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 17:50
  
 
 
 
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
Il me semble qu’en nos jours ternes, l'héroïsme se perd. Les gens d'occident ne se suicident plus désormais, solitaires, que dans la tristesse d'une morne soirée télévisée. C'est inacceptable !
 
C’est pourquoi le club des suicidaires lance un appel, que voici :
 
 
Amis, sympathisants du jour : bonsoir !
 
Le nouveau comité des suicidaires organise ce soir une grande manifestation sur la Canebière.
 
Le mot d'ordre sera : « pour en finir sauvagement, en aidant T F Haine à faire de l'audience pour son journal vespéral »
 
Voici le slogan principal, certes peu original, mais terriblement provocant :
 
« Marseillais, si tu savais, ton équi-peuh, ton équi-peuh, marseillais, si tu savais, ton épui-peuh où on s'la met ! »
  
N'oubliez pas vos tee-shirts, minijupes et autres kilts aux couleurs du P.S.G.*(1) et... venez nombreux pour en finir en beauté !
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
AnT, de chez Smith en face, un bon suicidaire est un suicidaire mort
xxx
PS : dernière minute : des sources concordantes, proches du Ministère de l'Intérieur nous annoncent la possible participation du premier ministre. Matignon dément (sic) et aucun général des services dits secrets n'a accepté, fait exceptionnel, de confirmer cette information fantasmée conditionnelle.
  
*(1) Contrairement à l'édition précédente, les gilets pare-haches ne sont plus acceptés. Qu'il soit rappelé que nous ne nous réunissons pas pour nous estrompier, mais pour mourir avec Henry IV panache blanc.
 
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 13:13

Chers voyeurs écrans spectateurs

Vous ne m'en voudrez pas de briser le rythme quotidien des mises à jour, mais je dispose actuellement de peu de temps. Si la récurrence actuellement aléatoire de ces publications gaudriolesques vous frustre, vous pourrez toujours relire Karl Marx : d'ordinaire, ça calme et cela permet de relativiser.

Cela écrit, sachez que pendant mes absences numériques (car j'ai une vie, moi aussi), il m'arrive de penser à vous. Et à cet espace. Et pas seulement entre 4 murs, en station assise dans le faible espace géographique qu'occupe ma salle d'eau.

Oui, je pense à Inedire, mais sans me toucher notamment le soir en glissant sans marcher dedans au travers des artères marseillaises.

J'ai ainsi, il y a peu, croisé avenue du Prado l'un de ses secrets qui font de Marseille une cité singulière et... parfois amusante.

La preuve en image :

Après le sport en chambre, le sport en salle de bain ? Le sport en cuisine ?

On peut présumer qu'il s'agit d'une méthode moderne de remise en forme pour ces dames : la pose du carrelage !
Accessoirement, et vu leurs piètres performances de la saison : il n'est pas exclu que ce soit en cette salle de sport "dernière génération" que s'entraînent divers représentants sportifs à ballon pédestre de la cité phocéenne.

Notez pour votre information que le sujet sportif m'indiffère : j'adhère à la pensée du maître : "un bon footballeur est un footballeur mort !"

Cela étant (répétition volontaire et non parkinsonnienne), si vous souhaitez essayer cette méthode éreintante : viendez vous installer sur mars : j'ai coupé mon chauffage en février, et je libère prochainement un appartement calme à deux pas de la Préfecture et du Vieux Port ...

 

Bonjour chez vous ..

 

AnT, de chez Smith en face, sportif indépendant en extérieur, et moqueur, aussi ...

xxx

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 01:59

Plusieurs femmes politiques se cachent derrière cette image, saurez-vous reconnaitre Ségolène ?

Chers voyeurs écrans spectateurs,

 

Ce soir Cette nuit, j'ai la flemme de la mort qui tue (comprendre : sommeil)*(1)

Donc, après-demain vendredi (car c'est ainsi que l'on nomme les jours de poissons, chez les impies laïcards dont je suis) je vous proposerai sans doute probablement :

"108 - La méthode marseillaise pour faire perdre du gras aux femmes, et accessoirement..."

Et je précise à celles et ceux qui croient que je suis marseillais : nope ! Vous avez vu comme j'suis beau ?

Aussi beau que cela, c'est normand, forcément !

Voilà.

A deux pieds et... Bonjour chez vous !

 

 

AnT, de chez Smith-en-face, mais presque dedans le lit, aussi
xxx


Actualité : Jacques Chirac en voyage au Brésil.
Quelqu'un pour lui offrir une biographie de Stefan Zweig ? Et lui suggérer un peu d'honneur dans la fin, comme l'illustre Autrichien ?

Bougie du soir: Claude Pieplu, simplement... ça, Ce ce n'est pas "Palace" !

Merci ... 

*(1) Article daté du 24 mai, écrit et publié dans un total état d'épuisement le 26 mai vers 2h00 du mat', car je suis magicien, aussi ...

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Brêves et comptoirs
commenter cet article

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?