Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 23:27
  Sophie mimant ici et à la perfection, comme toutes les Sophies, le ragondin effarouché, mais pas trop…

Chez voyeurs écrans-spectateurs,

 

J'ai rencontré Sophie Marceau*(1).
Dès son arrivée, je la vois telle une nouvelle Warrens. Un visage pétri de grâces, de beaux yeux bleus plein de douceur, un teint éblouissant, le contour d’une gorge enchanteresse*(2).
Tandis que nous devisions, et que je la complimentais sur la qualité de sa couleur, la vigueur et la dignité de son poil de tête si vous préférez, j'eu, tandis qu'elle se trémoussait sur ma moquette pour en vérifier la douceur prospectivement câline et que s’esquissais dans ma tête la tentation de vérifier de mes propres mains s’ils étaient propres, ses ces poils, la malencontreuse idée de lui glisser en un désarmant sourire cette phrase pleine de sous-entendus qui fit à mon plus grand désespoir horizontal ma perte :

« J'aime beaucoup les initiales de votre prénom ».

Elle est partie l’étoile…
 
En plus, ce n’était même pas vrai. J'm'en fous de ses initiales. Il n'y a que ses seins qui m'intéressent.

(Sophie, si vous me lisez, ne croyez rien de ce que je viens d'écrire. Je vous aime, mais, tout comme vous, je ne le sais pas encore.)

 
Tenez, à propos et tant que j’y suis nous y sommes ensemble, je souhaite ardemment que quelques pervers, sur l'invitation ludico-équivoque de mademoiselle Google continuent de visiter cet espace numérique par surprise, et n’y trouvent pas réellement ce qu’ils y trouvent.


Je ne céderais toutefois pas à la tentation d’évoquer brièvement des souvenirs pratiques qui rappelleraient trop aux âmes sensibles les initiales de Mlle Mme la Marceau sus-évoquée. Non. Ce n’est pas mon genre. Mais cela explique que je m’en vais graphiter du burin numérique clavier ces quelques phrases inquiétantes qui vont suivre (ne partez pas) :
 

« Benoit XVI nu »

« Philippe Sollers intelligence »

“Nicolas ibn El Poussah »

“Izonoud is dead”

« Alain Juppé zoophile”

« Clara Morgane habillée » (on ne sait jamais : pour un curé hésitant entre débauche et repentance ?)

« rabbin hallal » (je n’aime pas les interdits anachroniques sectaires...)

« imam casher » (...quelle qu’en soit la provenance)

« J'aime la paix, mais je préfère la guerre et Bernard Kouchner » (ça, c'est uniquement pour faire venir les cadres de Lagardère viendra à toi, de l'UMP et d'Europe 1)

« J'aime l'amour, mais je préfère les playmobils » (c’est ce que je pensais à 5 ans, mais il y a prescription et puis, comme tant d’autres plus connus que moi – air contrit – « j’ai changé » - fin de l’air contrit).

« Mon albatros s'appelle Frank Sinatra » (la première, le premier qui tape cela dans Mlle Google, je promets la cyberbaffe si je la/le retrouve).

« je connais l’avenir du socialisme en France » (il me semble, pour votre information, que c’est un symbole mathématique représentant un « O » ou un « 0 » barré d’un slash. Attention, il ne faut pas confondre ce signe avec la synthèse de l'action l'agitation gouvernementalement attardée dont nous sommes actuellement les spectateurs gavés.

 

Je crois que l’intérêt de ces phrases est – principalement – la possibilité de lutter contre l’Alzheimer qui nous vous tombera dessus, quoi que vous fassiez, dans quelques décennies au plus tard.
Ainsi, si d'aventure vous oubliez le nom pourtant singulier de ce fort élégant espace, vous pourrez toujours me retrouver, sans user vos sens olfactifs, car franchement, entre nous, « Alain Juppé zoophile », ça ne s'oublie pas.
Et puis, c'est une manière comme une autre de faire grimper les statistiques de fréquentation anémique de cet espace qui ne l’est pas…


Et Sophie Marceau me direz-vous ?

Au-delà du fait que cela fasse un titre acceptable, je dois avouer que, comme tout le monde, j'en ai fait mon deuil ! Où était-ce un autre ?

 

 

Bonjour chez vous ...

 

 

AnT, de chez Smith en face (c’est moi)
xxx

 *(1) Genre de Brigitte Bardot contemporaine, plus jeune et moins conne. Enfin plus jeune, j'suis sûr.


*(2) Et je peux désormais, grâce à cette phrase et à l’instar du premier Ardisson venu, prétendre moi aussi, piètre scribouillard, avoir « pompé Rousseau ». Vous croyez que ça aide à devenir célèbre sans les mains, vous ?




PS : Vous allez à présent vérifier que j’aime les « chauds et froids », car en ce 30 septembre, deux « anniversaires » reviennent à ma mémoire. Deux décès. Le premier, celui de James Dean, sur la route de Salinas, 1955…

Le second, plus personnel, est celui de mon grand-père paternel : Robert Desjardins, menuisier à Evreux. Au-delà des souvenirs et des évocations familiales, il reste la trace d'une inoubliable racine. Je l’ai découverte dans le tiroir du bureau de mon père, quelques heures après la mort de celui-ci. Il évoquait souvent dans ses dernières années l’écriture d’une possible autobiographie. Nous l’encouragions, en vain, et ne disposons – à ma connaissance – que de ce premier fragment. Le lent naufrage du docteur Alzheimer n’avait pas tout emporté… Il y est question, justement, du 30 septembre 1950… Et la mémoire peut survivre à la mort, un peu, et assez pour accompagner une bougie d’un sourire. Voici :

 
Putain d’belle écriture, isn’t it ?

« Tout a basculé le 30 septembre 1950 à midi. Mon père venait de rendre le dernier soupir, et je ne mesurais pas le vide laissé par cela. Homme hors du commun, travailleur acharné... »
Repost 0
Published by AnT - dans Listalacons
commenter cet article
2 octobre 2006 1 02 /10 /octobre /2006 12:41

 

Invitation de plume ?

 

Chers voyeurs Mesdames, Messieurs les écrans-spectateurs,


Proust, les assedics et la sécurité sociale ont leurs questionnaires, je ne vois pas pourquoi je leur laisserai tout l'espace.

C'est pourquoi je vous propose, après un lointain exercice passé assez impersonnel, un p'tit questionnaire de mon invention.
Vous pouvez le reprendre à votre compte bon compte, si le foi coeur vous en dit ...

 

1 - Pourquoi ce questionnaire ?
Pour une photographie de moi.

 

2 - Pourquoi écrivez-vous ?
Parce qu'il ne faut pas choisir entre "boire et écrire".

 

3 - Pourquoi lisez-vous ?
Parce qu'il ne faut pas tout dire à haute voix.

 

4 - Une robe de chambre ?
Non, merci ! Et pourquoi pas une jupe de cuisine, pendant que vous y êtes !

 

5 - Un paradoxe ?
Hyperactif lymphatique

 

6 - Pourquoi Camus ?
Pour l'Humanité, et la Révolte

 

7 - Phrase préférée de compassion ?
Arf ! Uncool ! Tu racontes ?

 
8 - Une envie ?
Revenir de la mort.

9 - Un sens tout le temps aux aguets ?
L'observation, et Louis l'ouie.

 

10 - Une lubie ?
Voyager

 

11 - Un refus ?
Oui.

 

12 - Une fleur ?
Je préfère un champs de fleur.

 

13 - Un fantasme ?
Une chronique quotidienne sur une radio périphérque

 

14 - Une vertue ?
La confiance.

 

15 - Une qualité ?
Le doute

 

16 - A poil ou à valeur ?
Imberbe courageux

 

17 - Une femme ?
Complice.

 

18 - Que rêvez-vous d'être ?
Un croisement entre Pierre Desproges, Miles Davis et les 7 mercenaires !
(en vrai, moi qui suis l'plus fier, moi.. J'me prends pour moi... avec l'aide de Brel)

 

19 - Un homme ?
La sortie de la projo de "Usual suspects", avec mes potes Rino, G. et Yann.

 

20 - Un souvenir ?
De plus en plus...

 

21 - Un fantasme ?

Actuellement :

 

 

 

22 - Un secret ?
J'en emporterai quelques-uns en terre...

 

23 - Secret ?
Des pudeurs ...

 

24 - Des talents ?
La rencontre, la musique, les mots et la lumière (tant qu'à faire...) Aux intimes de répondre !!

 

25 - Avec ou sans la langue ?
Avec !

 

26 - Satiable ou insatiable ?
Insatiable !

 

27 - Plus belle phrase dite récemment ?
"Je t'aime mon Frère. Bon anniversaire". (par texto)

 

28 - Sociable ?
Alternativement

 

29 - Avec ou sans glaçons ?
ça dépends avec qui...

 

30 - Tu es fier de toi ?
Parfois, oui. Terriblement. Quand je fais rire ou quand j'écoute avant de suggérer.

 

31 - Un mot pour terminer ?
Un regard, plutôt...

 

Bonjour chez vous...


AnT, de chez Smith en face, High fidelity
xxx

PS : ce questionnaire est libre de droits, sous réserve de licence Creative Common machin (infra, tout en bas), aussi pouvez-vous l'utiliser à vos aises, en mentionnant par courtoisie la source ...

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
14 juin 2006 3 14 /06 /juin /2006 19:21
Chers voyeurs écrans spectateurs,
 
 
J'ai acheté récemment, car je m'ennuyais, une scie circulaire.
 
Solution alternative ludique à l'échafaud
 
La réclame proclamait, je cite et de mémoire « pratique, robuste, élégante et imperméable : elle coupe vraiment tout ».
 
Je viens donc aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, en appeler à votre coopération active.
 
Accepteriez-vous, chères lectrices et distingué lecteur le plus souvent amorphe, de m'aider à vérifier l'assertion racoleuse du manufacturier germain ? Et pour ce faire, auriez-vous la bonté insigne de me faire parvenir au plus vite, et dans la mesure de vos possibilités :
 
 
1 - Des êtres humains
 
De ces gens qui vous insupportent au point de polluer votre joie de vivre quotidienne : à titre d’exemple : voisins, comptables, chanteurs décérébrés pour ne citer que les haines et parasitages les plus courants*(1). N'omettez pas de me préciser la hauteur de coupe souhaitée.
 
 
2 - Des ponts
 
Histoire de se quitter bon amis, en coupant, mais vous l’aurez sans doute déjà deviné, les ponts.
 
Like a bridge over troubled water ...
 
3 - Un clap de cinéma ?
 
Il s’agit ici de la réalisation d’un vieux fantasme asexué, sinon inoffensif : dire « coupez ! », puis le faire*(2).
 
 
 
 
4 - Des paroles en l'air.
 
Je pourrais ainsi, dans une délectation non feinte et pourtant dénuée d’acrimonie, vous couper la parole.
 
 
5 - Un gardien de but de l'équipe de France, même usé usager
 
Je vous l’accorde : est-il bien raisonnable de vouloir ainsi, couper crânement chez un chauve vide, les cheveux en quatre ? Je ne sais, mais il me semble que l’expérience vaut le jus le coup d’être tentée.
 
 
6 - Des cartes
 
Non pour réfléchir au « pari de Pascal » mais, en toute simplicité, pour une p’tite belotte. (Atout... Pique ?)
 
Modèle refusé par l'IGN
 
 
7 - Des idées
 
« Deux demies-idées valant mieux qu'une », ainsi que me le confiait Jacques Séguéla au titre de ses « dernières paroles », avant que je ne l’exorcise l'étrangle avec candeur de mes mains gantées. Les publicitaires étant, ainsi que les médecins généralistes, vecteurs de maladies et en cela plus utiles morts, que vifs.
 
Une idée neuve, gracieusement prêtée par E.D.F., qui me doit soit écrit en passant 5 francs (français) sur une facture de 1993,
 
 
9 - Une déesse DS de la famille des Citroën.
 
J’ai en effet ce rêve surprenant pour l’incontinent automobile que je me targue d’être, de piloter une DS, coupée. Ce pourrait être là une manifestation de mon côté "gaulliste automobile" ? Je ne sais, mais le méprisable Freud étant mort (et tant mieux), je me refuse de confirmer cette assertion automobile équivoque de droite.
 
Considérez-moi, je vous prie « à roues », davantage qu’à voile ou à vapeur
 
Enfin, pour terminer :
 
10 - Eventuellement, et selon arrivage, le sexe d'un jeune garçon sémite
 
Ce serait peut-être là une manifestation inconsciente de mon côté intégriste sympathisant ET médicalement progressiste : la scie circulaire, c’est quand même plus divin moderne, ce me semble, qu’un scalpel béni, ou un couteau de cuisine hallal casher suisse ou rouillé.
 
Notez je vous prie et pour terminer, que toutes ces propositions n’ont que vocation de test : je ne conserverai rien, et vous retournerai tous les accessoires envoyés, manufacturés (et sans frais supplémentaires, sauf à ce que vous souhaitiez un joli paquet-cadeau qui vous sera alors facturé au tarif en vigueur, car je ne suis pas l’Abbé Pierre).
 
 
Bonjour chez vous !
 
 
 
AnT, de chez Smith en face, look sharp ! (comme chantait en son temps Joe Jackson)
xxx
 
*(1) Aux plus dubitatifs je signale que j’ai pris sauvagement Guy Drut dans mon équipe. Je ne crains donc aucune poursuite judiciaire en territoires de France.
 
*(2) Avec cet espoir secret que les plus cabots des acteurs ne m’en fassent pas… Une scène ?
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
30 avril 2006 7 30 /04 /avril /2006 22:29

Chers voyeurs écrans spectateurs

 

Je viens de faire ce test, trouvé chez Ush

 

Je signale à nos vos amis intégristes qui ne vont pas à la messe qu'ils peuvent également le faire au temple, à la synagogue ou à la mosquée. Je viens d'avoir Dieu au téléphone : il consent.

 

Les scientologues pourront se réfugier au Luxembourg, et demander l'asile bancaire chez Madame Clear-Stream, qui n'est pas "sectaire" en ce moment...

 

Mes résultats :

 

 

Votre Image externe est : Intelligent, volontaire, responsable, indépendant.

 

Il semble que mes « résultats » dix divergent de ceux de Philipe Candeloro…

 

Vous vous sentez bien lorsque : Vous pratiquez des exercices physiques, réalisez ou poursuivez des buts ambitieux, rivalisez avez les autres.

 

Ce que je fais quotidiennement, chaque mâtin, sous la douche …

 

Vous retrouvez votre équilibre par : La maîtrise de soi, la recherche de la perfection, une profession liée aux domaines de la santé ou de la science.

 

Ce qui n’autorise personne à pratiquer mon auto-psy autopsie de mon vivant, merci.

Vos ami(es) et associés sont : Des artistes, dessinateur, urbanistes, analystes.

 

Perdu ! Des fonctionnaires, des journalistes, des présidents de la République morts, un philosophe.

 

Votre compagne idéale doit être : Généreuse et dévouée. Libre et indépendante.

 

Et armée (j’insiste sur le « e ») si possible d’un fouet en poils de yack ! (inutile de demander à en savoir plus sur le Yack, cela relève de mon intimité).

Vos faiblesses se révèlent lorsque : Vous avez la sensation que les autres vous briment ou sont insensibles à vos émotions.

 

C’est vrai. Pourtant, je ne suis jamais allé vendre mon malheur à T F Haine ou Delarue. C’est dire mon impressionnante non-vénalité.

 

Vos facteurs de motivation essentiels sont : Des projets ou des passe-temps artistiques ou créatifs, des problèmes à résoudre, des jeux intellectuels.

 

Je cours donc m’acheter un scrabble et un fusil de chasse.

 

 

 

Bonjour chez vous...

 

AnT, de chez Smith en face, testeur assez bêta, finalement

xxx

 

 

PS : A vous qui manquez d’imagination, je vous livre en bonus, si vos parents tombaient par inadvertance sur vos résultats à ce test indigent, quelques propositions de commentaires  à apprendre par cœur.

 

 

Vous retrouvez votre équilibre par la créativité, l'imagination, l'expression de soi, la mise en pratique de vos connaissances pour résoudre vos problèmes.

 

Ouep. Si j’compte sur les autres pour se faire, j’suis pas sorti d’prison sans toucher 3048.98€ ni passer par la case « départ »

 

 

Vous retrouvez votre équilibre par la fréquentation régulière de cours ou de stages de perfectionnement de soi, l'implication dans des projets liés au NEW AGE, le fait de suivre des régimes de remise en forme et en beauté.

 

Maintenant que vous me le dites : tout s’explique !

 

Vous retrouvez votre équilibre par : La confiance en vos intuitions, une plus grande disponibilité pour écouter les autres.

 

C’est vrai, j’emmène mon téléphone aux toilettes. On m’appelle « SOS Détresse amitié », minuterie comprise.

 

Vous retrouvez votre équilibre par : L'amour, l'accomplissement de soi, le soutien moral des autres, la satisfaction personnelle.

 

Non. Je trouve que la frustration est bien plus équilibrante, et la dépression plus ludique.

 

Vous retrouvez votre équilibre par : La maîtrise de soi, la recherche de la perfection, une profession liée aux domaines de la santé ou de la science.

 

Je vais cesser mon bénévolat dans les abattoirs de la S.P.A., alors.

 

 

Vous retrouvez votre équilibre par : L'énergie que vous procurent la terre et les éléments naturels, la recherche d'une sécurité personnelle et l'affirmation de votre valeur intrinsèque.

 

Ne dit-on pas « Un train sec » ? Y’a gourance dans votre orthographe humide, là.

 

Vous vous sentez bien lorsque : Vous servez et aidez les autres, manifestez votre personnalité, envisagez les choses en toute objectivité.

 

Je préfère que les autres me servent…

 

Vous vous sentez bien lorsque : Vous êtes en accord avec vous-même, dispensez et recevez des preuves d'amour, aidez votre prochain.

 

Appelez-moi Jésus Christ. J’en ai d’ailleurs les initiales : Ad. (note : cela ne fonctionne pas si vous vous appelez - au hasard - "Loana" ou  "Steevy")

 

Vous vous sentez bien lorsque : Vous faites confiance à vos sentiments, écoutez votre intuition, vous savez être reconnu comme l'être sensible que vous êtes.

 

Mmm oui je suis sensible ? Dois-je citer les parties corporelles à haute sensibilité ?

 

Vous vous sentez bien lorsque : Vous faites preuve d'objectivité, gardez le contrôle de vos émotions, manifestez de la lucidité.

 

Pff. Le nombre de réponses après 6 clic : du jamais vu. Quand je pense aux p’tits enfants asiatiques qui ne disposent que de deux secondes pour se palucher les résultats, je dis bravo !

 

Vous vous sentez bien lorsque :
Vous avez des idées originales ou créatrices, et un style de vie sans contraintes.

 

C’est ce que j’essaye d’expliquer à mes conseillers A.N.P.E et ils ne veulent pas me croire !

 

Vous retrouvez votre équilibre par : La sensualité, la manifestation de vos sentiments, la musique, la danse, les dîners en ville.

 

Un fouet sensuel, exhibitionnisme, dancefloors et pique-niques : tels sont mes cardinaux !

 

Vos facteurs de motivation essentiels sont : Des projets ou des passe-temps artistiques ou créatifs, des problèmes à résoudre, des jeux intellectuels.

 

 J'hésite entre suicider cet autre moi qui je ne connais pas, demander l'asile politique en Patagonie, ou me convertir au scrabble.

 

 

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
11 avril 2006 2 11 /04 /avril /2006 13:44






Vous hésitez sur votre réponse au sondage à l'italienne ?

Voici pour patienter le questionnaire inutile du moment.


1. Attraper le livre le plus proche de vous, allez à la page 18 (ou 19), qu'y a-t-il d'écrit à la 4e ligne?

Il y en a trois, à égales distances (j'ai vérifié avec un déca décimètre) :

"Un autre trait des artistes, c'est qu'en général ils ne peuvent travailler que dans la fièvre du dernier moment; la presse seule les oblige à parfaire."
Jean Guitton, Le Travail intellectuel. Aubier.

"(...) Les anciens dieux parcouraient le firmament en manteaux d'orage gris, et, dans le cimetière d'Oesterhaninge, le cheval de Hel attendait".
Selma Lagerlöf, "l"anneau du pêcheur". Stock.

(...) Pour parler franc, fit Simon en se retournant pour regagner les marches près desquelles montait la garde le chasseur en uniforme, je n'y ai jamais foutu les pieds.
Redmond O'Hanlon "Help ! Ma croisière en Amazonie". Petite bibliothèque Payot. (Merci Fab')


2. Étirez votre bras gauche aussi loin que possible

Il traverse la fenêtre, ce qui si elle n'avait pas été ouverte aurait causé quelques séquelles et peut-être durablement entamé ma carrière si mal emmenchée de Clapton des faubourgs. Heureusement, elle était ouverte. Ou bleue


3. Quelle est la dernière chose que vous avez regardée à la TV ?

Je n'ai pas de télévision.
Bon. J'avoue. J'ai regardé sur le site de France 3 la dernière édition du "soir 3", par pur désir sexuel envers Marie Drucker, qui a l'air vach'ment mimi qu'on dirait qu'elle est amoureuse. (et moi, je songe à engager un tueur à gages pour exterminer toute concurrence druckérienne)


4. Sans vérifier, devinez quelle heure il est:

T'as de ces questions, toi ! 11h30 ?


5. Maintenant, vérifiez, quelle heure est-il réellement ?

11h41. Comme d'hab', j'suis en r'tard.


6. En dehors du bruit de votre ordinateur, qu'entendez-vous ?

Les manifestants qui manifestent, près de la préfecture de Marseille j'imagine. Puisqu'il fait soleil, et qu'ils n'ont pas entendu les informations d'hier ...


7. Quand êtes-vous sorti pour la dernière fois ? Qu'avez-vous fait?

Nicolas, je t'ai reconnu. Je refuse de répondre à cette question.
(sache simplement qu'elles étaient nombreuses, certaines moins habillées que la cote de mailles popularité d'un premier ministre)


8. Avant de commencer ce questionnaire, que regardiez-vous ?

Boston Legal 2x20 (merci à l'indien sans plumes pour cette découverte, et à la mule pour le rapatriement)


9. Que portez-vous ?

Une élégante et fort seyante guépière en latex, mauve et jaune.
Rien d'autre qu'un peu d'essence de Guerlain dans les cheveux.
Je porte à gauche une guitare Ségovia, bleu nuit à pan coupé.


10. Avez-vous rêvé la nuit dernière ?

Oui. De suicide. Mais comme d'hab', pas du mien...
(je ne me souviens pas de mes rêves)


11. Quand avez-vous ri pour la dernière fois ?

Je ris peu, mais il m'arrive de sourire
En visitant bashfr peut-être ?


12. Qu'y a t il sur les murs de la pièce où vous vous trouvez ?

Du papier peint.
Une affiche de Job Lake Barzh "l'homme qui boit plus vite que son ombre"
Des post-its en pagaille
L'invit' de la projo-presse de "Quills",
Un mot de mon papa
Mon ancienne carte de visite "chargé de mission". Je crois que j'aurais démissionné si je n'avais été viré avant ^^
Un faire-part de naissance. "Zachariy on 18th August 2002"
Brel, Brassens, Férré et autres indiqués ici.
Un mot que ma nièce Helen m'a laissé, peut avant mon départ pour Marseille, porte du sud.


13. Avez-vous vu quelque chose d'étrange aujourd'hui ?

Mon tête au réveil ?
Un sac plastique essayant de rattraper le mistral, sans succès.


14. Que pensez-vous de ce questionnaire ?

Penser ? Est-ce bien nécessaire ici ?

 
15. Quel est le dernier film que vous ayez vu ?

J'ai essayé "The Royal Tennenbaums", abandonné avec dépit après une 1/2 heure, malgré une distribution a priori excitante.


16. Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, qu'achèteriez-vous ?

Je refuse de devenir multimillionnaire tant que la devise n'aura pas été précisée.
En cas, je rachèterais mon âme à dieu, car je l'ai perdue sur un pari stupide.


17. Dites-nous quelque chose que nous ne savons pas à propos de vous

Nope.


18. Si vous pouviez changer une chose dans le monde, en dehors de la culpabilité ou de la politique, que changeriez-vous ?

Bruel Brel au Panthéon ?


19. Aimez-vous danser ?

Oui. On fire as it intends.


20. Georges Bush

Toi même !
Une belle interrogation sur les limites de la démocratie ?


21. Quel serait le prénom de votre premier enfant si c'était une fille ?

Aucune chance que je le dise ici
Les rares qui sont au courant me regardent d'un drôle d'air (hein, Sab' ?). Disons que selon ce site, il y en aurait eu 18 environ au siècle dernier ...



22. Quel serait le prénom de votre premier enfant si c'était un garçon ?

À peu près pareil. (hein Lau ?)
(selon le site sus-cité, 220 personnenes vivraient - plutôt bien - avec ce prénom en 2002)

>> Heureusement que ma main droite est, activement,  pro-contraception.


23. Avez-vous déjà songé à vivre à l'étranger ?

Ouep.


24. Que voudriez-vous que Dieu vous dise quand vous franchirez les portes du paradis ?

Bin .. Si cela devait arriver, ce serait un truc du genre "pari perdu, voici la brosse, les gogues sont par là ...
Ou l'impossible : "ils sont là, ils t'attendent..."


25. Quelles sont les 4 personnes qui doivent faire ce questionnaire sur leur propre blog ?

Alain Juppé, Guy Lux Birenbaum, Albert Dupontel, Vodka. Dalida.



Bonjour chez vous ..



AnT, de chez Smith en face, dubitatif
xxx

PS : Hey l'indien sans plume, tu me l'envoies quand, ton texte ?

PPS : Je sais pertinemment que Corto Maltese n'a rien à voir avec le sujet. Et alors ?
Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
4 novembre 2005 5 04 /11 /novembre /2005 00:00

[ Music : Yves Jamait - Dimanche "Caresse moi" ] 

 

Qui va lontano dure plus longtemps 

(slogan duracell italia)

 

 

Partie 2

 

 

Est-il nécessaire de réitérer l’avertissement laissé ici-même hier ?

 

Non. Pas même pour les handicapés de l'index dont je doute seulement qu'ils aient pu se rendre ici sans utiliser leur .. Doigt. Contrairement à d'autres dont je ne citerai pas le nom (j'ai AUSSI la délation sélective). Je ne suis pas un bloggeur facile. : je ne montre pas mes organes, qu'ils soient externes OU internes. Je ne réitérais donc pas l'avertissement : à vous de savoir si vous savez. Enfin j'me comprends..

 

Passons et rentrons dans le vif du sujet (je vois des yeux qui brillent à l'idée d'entrer dans le vif... Laissez-moi-vous l'écrire : vous êtes de joyeux PERVERS.)

 

 

Bon.

 

Hier, dans la première partie de cet argumentaire, nous avons traité des sept premières bonnes raisons de préférer un piano à un ordinateur. Sans jamais je vous le signale évoquer une seule fois la mémoire de feu le groupe "Indochine" *(1). Cet exploit me laisse sans voix, mais heureusement pas sans mots.

 

Bien. Foule en délire, je te sens fébrile. Tu attends en cette suite ta dose impatiente de bonheur quotidien, avec la même impatience qu’un citoyen afro-américain de Louisiane peut attendre la visite de Dobelyou pour lui dire d'une vive voix (forcément humide) : « oh ! Vous avez une belle chemise, mais vous avez une tâche, là." Je sais.

 

Argh. J'ai encore digressé. Ne perdons plus de temps. Je m’exécute.

Voici la suite de ces bonnes raisons, à moi, que je vous propose, à vous, de préférer le piano à l'ordinateur.

 - 8 - 

 

Le piano peut, dans le cadre d'une musicothérapie, faire un bien considérable aux dépressifs ET/OU aux amateurs de Chopin *(2). Or, il est communément admis que l'ordinateur peut, contrairement au piano, vous envoyer en thérapie (conjugale, comportementale, "con" tout court aussi). C'est donc la flagrante démonstration que le piano est source de bonheur, et l'ordinateur cause de tous les maux de cette terre.

  

 

 - 9 -

L'ordinateur n'a aucun point commun avec une table de cuisine, même de loin, et même à la troisième bouteille d’absinthe : c'est non. 

  

Il est en revanche aisé de déposer des assiettes, des candélabres et quelques encens sur un piano pour le transformer, en un bref instant, en une table de cuisine très acceptable. Et pour peu que le repas ne soit pas composé que de femmes sans têtes et de crevettes sans esprit, et que les participants masculins aient quelques talents monomaniaques mélomaniaques quelque éducation, le final pourra s'improviser sur un prélude de Bach. Avec les doigts. Voir même en reprenant en coeur quelques scies des Beatles. Let It Be.

Ceci n'est pas une centrale nucléaire

 

  

 - 10 -

 Nous ne pouvons pas jouer d'ordinateur sur une île déserte. Non.

 

Et ce n'est pas Microsoft (pas la société créatrice d'intelligence artificielle pour nains de jardins, l'autre) qui au demeurant n'y connais rien en piano je vous le rappelle, qui va m'affirmer le contraire.  

Ces pieds ne sont pas les miens. Alors que l'île m'appartient ^^

Dans la série "how not to be seen" : sur cette photographie, le piano a gagné. *(3)

 

 - 11 -

Le piano a toujours, mais alors toujours refusé (quelle éthique !), de jouer les « suites pour violoncelle seul » de Mstislav Rostropovitch. Alors que le piano a passé son Bach avec mention. C'est un révélateur indiscutable, même pour les moins attentifs des électeurs lecteurs de télé-sept-foot, de sa bonne éducation.  

Sur cette photographie : un bien piètre informaticien

 

 

 - 12 -

 Le piano va « sano », alors que l'ordinateur va a vau-l’eau. Sur cette « italienne », vous me permettrez de filer à l’anglaise, le temps pour moi d’hydrater mon gosier de quelques hydrogène savamment mélangé à un volume conséquent d’oxygène, et je reviens.

 

 

 - 13 -

Hélène Grimaud tape moins rapidement sur son ordinateur que moi. Et avec plus d'élégance que moi sur un piano. Le piano est donc l'instrument d'Hélène Grimaud, tout comme je souhaiterais l'être moi même. L'instrument d'Hélène Grimaud.  Or, j'attire votre attention sur le fait qu'aucun ordinateur, même en forme de pomme, ne m'a jamais fait pareille envie, avec des manifestations du type: "Oh oui, oh oui, Hélène, soit mienne et je te ferai découvrir quelques loups de garenne de Normandie qui sont mes amis et nous courrons nus dans mes verts paturâges". Alors que jamais, et le le jure sur les têtes de mes lecteurs, aucun ministre de l'intérieur n'a jamais provoqué au dessus de mes intestins le moindre émoi de cette nature. *(4)

 

Il faut savoir que cette Femme ne me dresse pas que les oreilles, ni les poils des avant-bras d'ailleurs (enfin "le" poil serait plus honnête. Encore que .. La main fait-elle partie du bras ? Sûr que non sinon j'aurais 4 poils.)

C'est donc bien la preuve que le piano peut mener à l'Amour alors que l'ordinateur ne mène qu'à google. Qui peut mener à l’amour. Qui… 

Je veux "la même" à noêl... Même si elle n'est livrée qu'à la Saint-Valentin ...

 

 Je dois interrompre la diffusion de ce programme : on m'annonce que ma voiture SERAIT en feu. Le temps de vérifier, armé d'un taille crayons (que j'ai piqué à Maitre Deligne et je reviens.

 

 

...

 

 

...

  

 

Je suis de retour. Fausse alerte. J'avais oublié : je n'ai pas de voiture. Et mes rollers dorment à la maison (comme le chat). Moi et ma mémoire de poisson rouge anémié (again). Bon Où en étais-je ? A oui, je pensais, donc j'étais. Continuons ...

 

 

 

 - 14 -

Pour finir, le piano ne commet JAMAIS  l'erreur de se connecter à internet, contrairement au premier téléphone cellulaire venu. Il ne sonne pas non plus, notez, au milieu d'un éclat de rire général pour le troubler et l'affadir. Alors que le portable, si ! Je l'ai vu de mes yeux. C'était au cours de l'enterrement de Jean-Paul II d'une représentation des « mouches », de Jean-Paul Sartre *(5). Affligeant.

"Je te tiens, tu me tiens ..." (air connu)

 

  Voilà. Vous pouvez à présent échanger votre ordinateur dernier cri contre un vieux piano, même d'occasion. Veuillez découper pour ce faire le coupon situé en bas de cette page. Merci.

 

Avant de m'éclipser vers quelque lune accueillante : une question. Saviez-vous que c'est d'un piano aménagé que je vous écris chaque jour ? Cela marque, s'il en était besoin, l'immense différence entre moi et euh...  Au hasard ? Arlette Laguiller qui écrit ses discours sur une vielle Remington (en cyrillique, cadeau de Staline).

 

 

   Bonjour chez vous ...

 

 

   

 

AnT, de chez Smith en face

xxx

 

 


*(1) Pas les légendes surréalistes, les légendes capilicoles.

*(2) Contrairement à l'idée reçue, ces deux catégories de personnes ne sont pas confondues. Pas tout à fait. Chopin est mort. Alors que le dépressif ne l’est pas encore. Eloignez simplement les cordes et les CD de Francis Cabrel, merci ("100% des suicidés ont tenté leur chance").

 

*(3) Célèbre sketch des Monthy Pythons. Me contacter par courriel pour en savoir davantage.

 *(4) Pour ceux qui suivent avec quelque régularité mes aventures intimes ici dépeintes, avec Nico, c'est pour le moment l'indécision. Comme me disait  récemment une bite oups pardon un membre du groupe Zebda : "je crois que ça va pas être possible".

*(5) Non JPS, ce ne sont pas que des cigarettes... 


 Remerciements : anticipés, à toute personne pouvant me permettre de faire parvenir à Hélène Grimaud les 1379 pages dactylographiées en "arial corps 6" que je destine avec tendresse à sa lecture compréhensive.

Message personnel v.1.0 : Ici Mars, le français parle à la Berlinoise ...

 

Message personnel v.2.0 : je présente mes plus sincères et éternels excuses au Piano Evrard n°69653 de 1893. Il sait pourquoi. :-/

Cadeau (?) bonux Bonus pour Miss WonderBlonde (elle-même très propre au demeurant) : Vodka par le Studio Harcout Desjardins.

La Toune vous salut bien ...

 

 Car nonobstant sa misogynie proverbiale (elle déteste tout ce qui est féminin dans mon immédiate périphérie : même mes guitares c’est de l’obsessionnel), elle vous remercie de vos pensées. Et vous adresse ses meilleurs sentiments  félins.

 

A propos de pensées...

 

 

 

La bougie du jour brûle pour la mémoire de MONSIEUR Yitzhak RABIN.

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
3 novembre 2005 4 03 /11 /novembre /2005 00:00

[ Music : Michel Petrucciani - Miles Davis Licks ]

 Qui va piano va lontano …

 

Partie 1

  

Novecento, pianiste légendaire : 10 doigts et 88 touches de bonheur

  

Nous évoquerons ce jour et demain, si vous le permettez, quatorze excellentes raisons de prérérer le piano à l'ordinateur.

Si votre religion n'autorise pas ce genre de pensées progressistes, et si vous avez atteint l'âge légal de la majorité dans votre pays de résidence, je ne peux que vous suggérer d'aller visiter un site érotique. Pour votre plaisir et le mien, cliquez donc sur la petite croix en haut à gauche de cette fenêtre. Merci.

Pour celles et ceux qui sont restés (c'est votre affaire, plus la mienne), et ainsi qu'annoncé, voici la première partie de cette liste.

 

 - 1 -

Si l'on peut facilement mettre tout Mozart (sauf la tête : restons raisonnables) dans un ordinateur commun, le piano, lui, réserve ses ailes à des environnements plus feutrés que, par exemple, la chambre des enfants un mercredi apreme avec télé-Lorie à donf', ou, autre exemple, la reine l'arène transpirante de sang d'une corrida ordinaire. Même lors s'une séance réservée aux sourds-muets.

 

 - 2 -

 William Sheller utilise un piano, tandis qu'aucun ordinateur n'a jamais composé pour Barbara.  

Ceci n'est pas Barbara

 

Ceci est William Sheller

 

 

  - 3 -

Aucun couple n'a jamais été atomisé par un piano. Alors que plus d'un s'est rencontré à l’intérieur d’un ordinateur. Vous connaissez tous je crois l’histoire de la carte mère et du disque dur. Je la rappelle pour les arriérés,  les plombiers-masseurs et autres maires de Marseille égarés en ces pages.

Le disque dur, dans un pic d'activité très court il est vrai, s'offre parfois de féconder la carte-mère et ainsi d'augmenter de 20 kilos au garrot la capacité la dite carte mère.

Mais à force de glace à la vanille et de ponte hurleuse, celle-ci perd souvent de sa fraicheur et de ses attraits. Il n'est alors pas rare de voir le disque dur transfèrer toutes ses données vers une nouvelle carte mère, plus jeune. Parfois en plusieurs fois.

Aucun piano n'a jamais fait cela. Et si vous me prouviez le contraire, je vous rétorquerais à l'instant qu'il ne peut s'agir que d'un ordinateur habilement déguisé en piano, le fourbe. Ou un Patrick Sébastien à la rigueur. Mais la supercherie ne fera pas plus long feu qu'un brasier de garrigue estivale un jour de grande averse. Et l’odieuse supercherie dénoncée, je demanderai sans la moindre complaisance, soit votre crucifixion, soit votre lapidation. Je n’ai pas encore haché tranché. Mais désormais, vous savez…

4) Les terroristes islamistes, ou les « jeunes des banlieues » utilisent peu de piano de concert. C'est dire la douce civilité tolérante qui émane du « quatre-vingt-huit-toucheur », tel que le nomme une certaine Condoleeza (qui pourrait sans rire faire un procès à ses parents pour l'avoir affublé dès la naissance d'un tel handicap patronymique) jusque dans quelques maisons blanches sises à Washington, District de Columbia.

De là à penser que le piano est pacifiste, ou doté d’un cerveau, lui : il n'y a qu'un pas. Et moi, je marche.

 

 - 5 -

Si le piano a connu Staline, Pinochet ou Franco, il n'a jamais laissé s'échapper la moindre note de son plein gré. Tandis que l'ordinateur collabore gaillardement avec l'ignoble philippe de villiers. Même le dimanche au sortir de la croisade messe c'est dire s'il n'a aucune moralité.

 

 

- 6 -

 On peut faire l'amour sur un piano. Quelle évidence !! Qu'il soit droit, ou à queue. Et même à deux.

La même opération copulatoire, sur un ordinateur, est plus risquée. Si. Et sensiblement moins commode vous ne trouvez pas ?

A titre d'exemple, ce modèle, aurait de sources musicales médicales propagandistes que je connais bien puisque j'ai couché avec, causé de nombreuses blessures :

Ceci n'est pas un piano

 

 

  Aux lecteurs de télérama : soyez prudents ...

 

 - 7 -

 Enfin et pour terminer cette première partie, aucun piano n’a jamais été surpris, même par une caméra de surveillance gouvernementale, en train de regarder TF1 ou d’écouter NRJ. Moi, cela me donne envie de voter pour le piano en 2007.

  Nous traiterons demain des 7 dernières (et toutes aussi bonnes) raisons de continuer à préférer le piano à l’ordinateur. Vous croiserez alors internet et une ile déserte.

   

 

 

Bonjour chez vous…

  

 

AnT, de chez Smith en face, guitariste ?

Xxx

 PS : Vous demeurez malgré tout libres d’utiliser un ordinateur.

Mais seulement pour me lire !  


  De notre envoyé spécial : les-note-de-bas-de-page viennent de m’appeler : elles sont bloquées devant un terminal de bus à Marseille. Elles reviendraient demain, tandis que le médiateur aura, lui, quitté la ville commercialement mourante.

Remerciements : Michel Petrucciani, pour ne s’être jamais opposé personnellement à ma plus totale admiration.

 Message personnel : Nico, tu travailles trop : nous n’avons jamais le temps de nous voir. Ni de nous toucher. Fais attention, Nico, fais attention : je ne suis pas sœur Anne...

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

[ Music : Pink Floyd - The dogs of War ]

(maj + clic pour écouter chez l'amazone)

 

Dites « 33 » Monsieur le labrador

Madame, Monsieur,

Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport parlementaire que vous avez bien voulu confier à mes bons soins, sous le haut patronage de la S.P.A .

 

Suivent donc, telles qu’annoncées, six bonnes raisons de se débarrasser du Labrador.*(1)

 

1 — François Mitterrand *(2) avait un labrador. 

Baltique, en érection, assis "en trépied" à la droite canine de dieu

 

2 — Après les grippes, folies et autres fantaisies animales de c’est dernières années, bientôt, peut-être même demain : les chiens (...) : Anticipons la diarrhée canine !! *(3)

3 - Tout ce qui fait mal à Brigitte bardot ne peut que nous faire du bien. Amis du baudet castré : vengeance !!

Anticipation ! Madonna dans 40 ans ??

4 - Les restaurants chinois manquent cruellement de ravitaillement frais : la création d'une filière de "production de proximité " ne peut que garantir la sécurité sanitaire du consommateur : ensemble, créons un label rouge de « viande canine française ».

 

5 - Un labrador qui s'appelait Victor m’a piqué ma gonzesse.

 Cela prouve s’il en était besoin la fourberie du labrador. Le labrador est fourbe. Et mon ex une chienne : c’est bien ce que je disais j’écrivais. Sus (…) aux Labrador ! 

et enfin :

 

6 -  L'abbé Pierre n'a jamais eu de labrador. Ni Jésus et son band. Ni Mahomet. Ni Maïté. C'est bien une preuve. 

"Une femme à la limite, mais un labrador, jamais "

- Abbé Pierre -  

Old Che Guevara (french model)

** Bonus **

Je te vois venir, lecteur avec tes gros sabots aiguille de trav' rural. Tuer, tuer, tuer, c'est bien, mais comment se débarrasser le plus efficacement possible des parasites labradoresques ?

Et tu n'as pas tord. Pour une fois. 

Je passais hier la soirée avec Bernard tapie. Nous devions allez aux chez les putes, mais il n'avait plus de liquide, et je n'avais pas une confiance suffisante pour lui accorder le moindre prêt.

Aussi avons-nous cogité une partie de la nuit pour vous proposer quelques pistes :

Car les solutions existent : les voici devant vos yeux ébahis :

1 - Le lance-flamme à l'huile de friture (pour faire des économies de gazoline) *(4). Les cendres et autres résidus graisseux serviraient à produire des produits cosmétiques - j'ose : bio - pour ces dames.)

 

2 - La dissolution dans l'acide sulfurique. C'est pratique, et économique. La célèbre "méthode Petiot " qui a fait ses preuves, venant par bonheur de tomber dans le domaine public.

 

3 - Plus lent, mais aussi plus amusant à plusieurs : le gavage l'ingestion mécanisée des  résidus chirurgicaux en provenance des hôpitaux de l'Assistance Publique. La sécurité sociale économiserait ainsi des sommes considérables qui pourraient être reversées aux traitements bovins, aviaires, et puis aussi un peu pour les vieux pas encore morts, quand même.

 

 

4 - Les attacher en bande devant des projections géantes, en plein air de Derrick (le temesta homéopathique, comme certains n'hésitent pas à le qualifier), saison 3 à 17 (les pires), jusqu'à se que mort (d'ennui) s'en suive.  Un genre de "rave canine" en quelque sorte. 

 

vous reconnaitrez à droite l'homme invisible

(photo réalisée sans trucage lors d'une fête célébrant l'amitié germano-française)

5 - la création d'abattoirs géants. Mais pas en bretagne ils ont déjà les cochons. Une opportunité à ne pas manquer pour résorber, chez nous les riches crevant de cholestérol le délicat problème du chômage*(5), et chez les pauvres du sud, de résoudre l'épineuse honte de la famine. la viande labradoresque est l'avenir de la race humaine.

Enfin ...

6 - Les parachuter au dessus de lirak l'Irak, mais sans parachutes. Avec des petits drapeaux américains cousus sur leurs petits papates. Nous pourrions ainsi mobiliser l'énergie des enfants des banlieues "dites difficiles par les ministres de l'intérieur", qui développeraient alors de vrais talents manuels pour concurrencer les (petis) enfants chinois. Et puis, quelles belles images le soir à la télévision, pour accompagner agréablement le jambon-purée familial, que ces ciels constellés de chiens étoilés, rouge, blanches et bleus ? Ne sommes nous pas "tous des américains" ?

notre choix s'est porté, après mûre réflexion sur ce modèle hypoallergénique

En Conclusion : un bon labrador est un labrador mort. Et son avocat vous en convaincra mieux que moi... Veuillez dénoncer au plus vite ceux que vous connaissez ou possédez, auprès de « balance-service », à l’attention de Nesse, place Beauvau. 75 008 Paris. Numéro vert comme un petit pois d’ailleurs demain nous ferons si vous le voulez bien la peau des haricots.

 

 

 

Bonjour chez vous ...

 

 

AnT, de chez Smith en face, psycho(dog)killer

xxx


*(1) Amis minéralogistes, vous pouvez respirer : il ne s’agira pas ici du Plagioclase grisâtre répandu dans certaines roches, mais bel et bien du grand chien con.

*(2) Homme politique français du siècle passé. Et d'un autre temps.

*(3) Amis de l’anticipation, vous aurez reconnu Clifford D Simak Demain les chiens et son merveilleux ouvrage.

*(4) Nous déconseillons l'utilisation du gaz, non seulement pour de fâcheuses circonstances historiques. La récente augmentation récente des tarifs de madame gdf nous suggère d'écarter cette hypothèse.

  

*(5) Que nous appellerons si vous y consentez "traitement labradoresque du chômage". Cherchez pas : la marque a été déposée par Bernard ce mâtin, à nos deux noms à son nom seul comme d'hab'. 

(teasing)

Demain pour les zabonnés la première compilation Currahee...

(teasing)

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00

[ Music : Tom Novembre - Bande de pions ]

 

Gaudriole quotidienne +1

 

 


 

… De notre envoyé spacia spécial à Currahee INEDIRE ici même :

 

Bonne nouvelle !!

Les notes-de-bas-de-page viennent de décider, à l'unanimité plus une voix d'un seul côté à l'égyptienne unilatéralement d'un moratoire sur la prise en otage de cet espace.

C'est le sougalement qui domine chez les mollasson molettes de souris. Même réaction chez les index : certains venant de choisir, à l’arrache et devant la délicieuse surprise de partir en vacance retourner à leurs occupations sexuelles ordinaires préférées, mais cela-ne-nous-re-gar-de-pas… )

Notre vilain rapporteur reporter, sur la faille de San Andreas brèche,  vous tiendra informés des prochains développements de ce que d'aucuns n'hésitent plus à appeler dans les médias « l'affaire-du-blog-pris-en-otage-par-des-notes-de-bas-de-page » (sic), et, nous l'espérons, d'un dénouement rapide de la résolution du sex noeud de cet obscur mais néanmoins épineux conflit à caractère purement formel. Le gouvernement n'a pas été appelé pour ne pas envenimer les roubignoles choses.


 

Nous vous déconseillons fermement de cliquer sur cette image. La direction

 

Mes très chers auditeurs,

Tandis que, quotidiennement, je brûle une heure environ et parfois davantage à m'user les yeux sur mon écran pour vous offrir la joie, si « la joie » de faire, ensuite, de même mais en plus court car vous êtes des branleurs moins endurants et plus passifs que je ne le suis moi-même, il se passe des tas de choses :

Voici, déroulé seulement pour vos yeux only, un film Dune d’une heure extrait de cette mâtinée de ce mâtin même, avec j’dois dire assez peu de coupes à la reproduction au montage :

# J'ai raté un appel téléphonique d'Uma Thurman. (C’est « boulifiant » (sic) : ma sexualité vient de mourir pour 2 jours et au moins autant de nuits. Certes vous n'aviez pas à le savoir. Mais tant pis. Je ne peux plus revenir en arrière, je n'ai plus de « blanco » et mon écran est déjà comme la morale de Bernad Tapie tout sale. A propos, Géraldine : pour demain, je ne pourrais finalement pas ^^).

Mes aventures sexuelles à moi que j'ai avec des stars, c’est dans la Newslettre, UNIQUEMENT

# J'ai donné des coups de pied au chat pour l'écarter du clavier. Elle portait sa combinaison moulante (et je dois dire assez sexy) en kevlar : ce fut indolore.

# J'ai baffé trois mosquitos, dont un avec la bouche. Tous morts sur le coup sauf un qu'il a fallu croquer de force.

# Je me suis mouché dans ma chemise (je n'avais pas de mouchoirs, ni de draps et encore moins de drapeaux).

 

 

# J'ai laissé refroidir mon café.

 

 

Flaubert (non pas le charcutier, l'autre) m'a envoyé un texto pour me dire que le café était froid,

Ceci n’est pas Victor Hugo

# J'ai reçu la tentative de visite de mon voisin (en pleine figure, mais je n'ai pas ouvert),

 

 

# J'avais en plein dans l'trou des oreilles (j'entends comme je vois : double) : "Everyday I write the book", d'Elvis Costello, "Chuck E's in love" de Ricky lee Jones avec Jeff Porcaro à la batterie, Bernard JuilletTom Novembre, et Bah .. Shung ! (nous y reviendrons en toute fin de voyage si vous le voulez bien et même si vous n'y tenez point).

 

 

# Je me suis roulé deux cigarettes, une pelle et trois nems,

Dieu fume aussi des cigarillos

# J’ai repeint les volets des voisins d'en face (les pubères-bruyants) avec des yaourts « goût pêche » (je préfère conserver ceux  « à la myrtille » pour de purs moments d'intimité exclusivement buccale).

 

 

# J'ai fait des pompes (Même si j'aurais préféré qu'on m'en fasse).

 

# J'ai (enfin !!) retiré le rat mort de mon tapis de souris, et débuté l’enquête : possiblement nassassiné par un nécureuil. Si vous croisez le suspect, voici un premier portrait robot :

Signe particulier : le gland est situé entre les bras

 

# J'ai raboté deux phrases, puis fait le ménage dans mes pensées, qui étaient pleines de copeaux de phrases,

 

 

# Joué à colin-maillard sur MSN Messenger (niveau intermédiaire) et j'ai gagné (mais c'était facile : c'était contre une jeune femme),

 

 

# Mangé un tartare de poulet : chez nous on appelle ça la « roulette russe de Loué »

 

 

# Rêvé d'Elle (...),

 

 

# Répondu à six offres d'emploi (dont une au moins périmée), l'air de rien, et sans bouger la narine gauche,

 

 

# Attendu étendu l'audience de ce BLOG en faisant de la réclame bassement populacière et vulgairement racoleuse sur des sites porcins cochons et sur la corrida olé-olé.

 

 

# Essayé, dans un âpre débat passionné et sévèrement burné argumenté,  de convaincre Brigitte Bardot que la révolution culturelle n'était pas dans la permanence d'une économie mondialisée, mais dans la rémanence des sophismes cartésiens de l'école aristotélicienne (en nocturne, et même les jours fériés). Mauvaise perdante, elle m'a refusé l'alacrité d'un frôlement épidermique.

NON, je ne laisse pas de lien vers l'affront national. NON

# Dessiné un plan du centre historique de Bombay, de tête :

Notez le petit fonctionnaire entre la troisième rue à gauche et la mer (hein Romy)

# Observé attentivement le silence.

 

 

# Regardé avec les mains un film de Clara Morgane d'auteur avec :

Ceci n'est pas Madame Sarkozy

Oups pardon il fallait voir :

Vous pouvez compter les points blanc si vous le souhaitez

-> Avertissement : Attention !! nous vous recommandons vivement de faire réaliser par votre grand père un check-up avant de le laisser batifoler sur cette page. Merci.

 

# Lu le commentaire de Fr sur le post précédent (dieu + sexe = blabla) et décollé vertical dans le sens ascendant du haut à moi que j'ai. Merci Master Cappello Fr d'être venu, d'être resté...

 

# Vendu la télévision de mon voisin sur internet, en laissant ses authentiques coordonnées téléphoniques, et mon C.C.P. aux Iles Normando-Anglaises (par ordre d'intelligence).

 

 

# Loué mon âme (pour acheter un troupeau paquet d'blondes).

 

 

# Reçu sept courriels, dont deux étaient de moi (j’ai une mémoire de poisson rouge anémié).

ET réparé une centrale nucléaire.

 

Conclusion : J’ai une vie trépidante. Je suis peut-être multitâche , mais certainement pas lavable en machine.

Et si dans mes souvenirs « Orlando exigeait le slip clip », mon facteur vient de m'apporter un mail (« bougez avec la poste », qu'ils disaient) exigeant que chaque visiteur de ces lieux décline, dans l'ordre :

a) Son nom (ou celui de son voisin).

b) Son "oui" (sujet libre, complément d'objet obligé, referendumfacultatif sauf si vous êtes joueur)

c) Son sexe (aucune photo ne sera acceptée retournée).

d) L'origine de sa provenance,

e) Ses impressions en venant ici. (Aucune imprimante ne sera retournée),

f) L'adresse de sa crêperie préférée (aucune crêpe ne sera retournée),

g) Ses coordonnées bancaires et enfin,

 

h) Un p'tit mot personnel. Même un mot de trois lettres.

Voilà ! Avouez Les commentaires sont à vous ... 

Bonjour chez vous !

AnT, de chez Smith en face, toujours malade

xxx


Remerciements : Le titre fut volé appartient à Monsieur Bashung, dans un extrait de  « je me dore » (sous vos applaudissements).

 

 
Unique note de bas de page (oh behave !!) : J’ai écumé mes statistiques. Vu la singulière érection de mon taux de fréquentation, sur les posts aux titres franchement équivoques à tendance péripat prostit racoleurs, j’en déduis que vous êtes des obsédés sexuels. Sachez que j’en suis un autre : AnT, enchanté.

Suite de mots-clés ne servant qu'à gonfler certains organes que la décence m'interdit ici de nommer mes statistiques :

 

toutouyoutour (je ne sais pas ce que sais)
toutouyoutour.fr (je ne sais pas ce que c'est. Cf supra)
diddle (je ne sais pas ce que c'est)
helena karel (je ne sait pas ce que c'est)
emule paradise (là j'ai une p'tite idée)
agoraphobie et phobie sociale (j'ai des noms ...)
googel earth (je connais mais big brother non merci)
naruto (je ne sais pas ce que c'est)
gaypax (je refuse de répondre à cette question)
bleach 55 (je ne sais pas ce que c'est sinon de l'eau de javel !)
rapfrançais (je ne cause pas cette langue)
voyeur (ouais il est 17h30 et des poussières)
les feux de l'amour (le feu au cul, quoi ?)
sudoku (je ne te permets pas de me traiter)
teenfuns (oui moi aussi j'ai regardé 21 jumpt street mais je n'en suis pas fier)

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article
23 octobre 2005 7 23 /10 /octobre /2005 00:00

 

[ Music : Marc Almond : Jacky ] ou

[ Tom Petty - Good to be King ]

Osons enfin aborder les sujets qui peuvent fâcher !

(Mon blog apolitique de gauche)

Avertissement à mes amis d'origines douteuse étrangères

Ce post te sera incompréhensible. Ne prends même pas la peine de le lire Pour te dédommager du clic inutile, je t’offre un sourire tout de même : connais-tu la différence entre Dieu et un Français ?*(1)

Avertissement à mes futurs ennemis compatriotes

Par convention, nous nommerons dans l'étendue verticale de ce post le petit Nicolas sous l’affectueux sobriquet de NS (prononcer « Nesse »), ça fait jeune dinosaure c’est convivial et sans danger pour les enfants (petit : bin oui, 50 ans, c’est jeune à droite ^^)

Avec l'aimable autorisation de Placide ;-)

 

Venons-en au mort ou vif du sujet  qui est aujourd'hui:

 

10 bonnes raisons d'élire sans tarder Sarko en 2007

 

 

- 1 -

Il ne pourra plus être secrétaire caporal général grand babu président de l'U.M.P.

Si donc vous visiez cette place (autrement qu'à la "Lee Harvey Oswald Style" bien sûr) : il vous faut voter NS. Le cumul de fonction de chef de la France/ chef des parties de parti politique étant interdit par la contruc constip constitruc loi.

 

 

- 2 -

Cécilia pourrait revenir (les Cécilia reviennent toujours : n'oubliez pas l'inoubliable « passer les Cecilia sauvages » de Michel Delpech) et çe pourrait alors devenir un beau bordel car :

- 3 -

La nouvelle femme de sa vie médiatique que même qu'il faut pas dire son nom (au risque de onze diffamer*(2)) pourrait très mal supporter l’éventuelle publication des photos d’un possible crêpage de chignons à la sortie du « 2+2 » (une boite à touze partageuse échangiste où je n’ai jamais mis le sexe les pieds au demeurant) dans la presse people : le monde est si petit, un incident si vite arrivé…

 

- 4 -

Au titre de l'évangélisation libérale de nos contrées, nous pouvons d’ailleurs imaginer la très forte probabilité que chaque foyer électoral soit gracieusement abonné à Paris Patch. Par pur soucis d'information propagandiste présidentielle de droite. Remarquez : y’a des avantages : Si. Il y a des mots croisés à colorier, des images à découper. Tu aimes Paris Match, tu votes NS ! C.Q.F.D. (remarque inutile je l’admets tant le lectorat de Match se confond peu avec celui de l’Huma mais j’essaye de trouver des raisons, et avec un demi-neurone en « mode dimanche », c’est pas simple).

 

- 5 -

Un Président de la Pépublique Française d'origine étrangère, c'est assez réjouissant tout de même. Dans mes moments « mage-marabout-magnétiseur », il m'arrive de rêver d'un président qui se prénomme Miloud. Bon Miloud Dupond, hein, ‘faut pas trop charrier non plus, mais Miloud. Alors le Hongrois, pourquoi pas ? J’aime déjà Jonasz

 

 

- 6 -

Si ce n’était pas NS, ce serait Villepin. Ami végétarien je m'adresse à vous : l'endive gaullienne (alias le grisonnant strip-teaseur de la gaule baule) ou le radis de Neuilly (alias mini-moi chez Balladur : souvenirs, souvenirs) : choisis ton camps, camarade, mais fais vite sinon c’est François Bayrou (alias la tortue de la fontaine du centre) qui pourrait remporter la mise. Tu veux vraiment cela ? Pense à tes enfants ! M*rde !!

- 7 -

C'est le chiffre de mon mois de naissance. C'est aussi le second chiffre de mon département de naissance. C'est donc un signe : NS Président c’est écrit dans la numérologie des nombreux chiffres. Peuple impie : accompagne le Destin tant qu’il est encore temps, si tu ne veux pas avoir à craindre le déchainement des ires divines. Et accessoirement une bonne tonte pur'ment capillaire. A la mode de chez nous comme ils disent. (Bon je sais, mais même si Dieu est un concept conditionnel - c'est lui même qui ma l'a dit -, ça fait tout de même plus peur qu'un concert de Francis Lalanne, même surtout énervé)

 

- 8 -

Dobleyou Bush n'a exprimé aucun souhait en faveur de l'élection de NS. C’est ach’ment positif. Limite ça donne envie. Limite.

- 9 -

Dominique Galouzeau de Villepin aurait confié à Valery Giscard d’Estaing*(3), sous couvert d’anonymat bien sûr, qu’ainsi que le disait si justement Marcel Wallace en son temps, ses intentions face à NS étaient établies. Je cite (<-pincettes ->) : « I'm gonna get it medieval on his ass ».

Cher NS (car je sais de source aléatoire qu’il me lit en cachette dans les toilettes du ministère), tu es désormais aussi aware que JCD.

(ouep je sais, normalement, je ne tutoie pas. Sauf quand il s'agit d'un méchant spammeur (moi quand on m'en fait trop) )

D'où le Scoop : "Y va y’avoir sur sport" (mais mois, j’reste tranquille)

- 10 -

NS sait manier le mulot et la biscotte (enfin j’présume, j’suis pas intime non plus ) : tes (nos ?) plaintes lui arriveront donc plus vite. Il en fera remarquez sans doute le même usage : police ou poubelle. ^^

- 11 -

Ami footballeur de l’équipe de France : personne ne sait imiter la voix de NS. Cela peut éviter bien des ridicules. J’te jure. La main sur le…

 

 

Voilà. Maintenant vous savez.

t'as vu mon pouce ? La classe, hein ? Trop coll il est le AnT !!

 

Certes, il n’y a pas 10 mais 11 raisons…

Ce ne sera pas la première fois que ce qu'un blog vous enduirait, parfaitement, vous enduirait d'erreur. Je ne tolèrerais aucune réclamation à ce propos. Sauf accompagnée de confiture de myrtilles fraichement ramassées et faites à l’ancienne : tout s’achète faut juste savoir avec quoi.

Bonjour chez vous !

 

AnT, de chez Smith en face, a déjà voté Chirac alors tout est possible ^^

xxx

PS : Promis, La semaine prochaine (ou un autre jour s'il ne fait pas nuit),, je ferais grincer les râteliers de gauche. Pourquoi pas  en avisant des conséquences d'un éventuel divorce du couple Hollande/ Royal*(4). Article dont on ne pourrait consciemment négliger la possible influence sur la pilosité de diverses personnalités dites de gauche, tels par ordre inverse de bienséance Jack « formidââââble » Langue (de Blois*(5)), Laurent Fabius (oups pardon on avait dit « de gauche »*(6)) ou Marie-Georges Buffet *(7)

 

-> Joli les p'tites touches de couleur, non ? 


 

Message personnel : Aretha Franklin, si tu viens à me lire malgré l’avertissement liminaire, je n'ai qu'une chose à te dire : Think !!

Remerciements : Michel Delpech qui m’a accordé en échange du secret le plus absolu sur son identité l’usage de cet inédit en avant-première (mondiale.

 


 

 

Notes de bas de page :

 

*(1) Dieu ne se prends pas pour un français

 

*(2) Sauf bien sûr si l’on dispose d’un bon avocat, d’une considérable fortune et le tout domicilié dans une ile paradisiaque sans accords d'extradition avec la France.

*(3) Sans doute lors d’un rallye à La Bastille : ce doit être symbolique à défaut d’être sexuellement pertinent.

*(4) L'avenir de la France par la hollande ou la royauté : quelle curieuse ironie politico-circonstanciée.

*(5) Résidant aux dernières élections (…) non loin de Béthune où l’on sait que la vérité compte autant qu’un salarié de La Vie Claire pour Bernard Tapie. Et je pèse mes chevals ^^

*(6) Je sais elle est facile mais c'est moi qu’ai trouvé dans la rue les codes d’accès pour écrire dans c't'espace numérique et comme personne n’a encore osé confier les panneaux lumineux de la ville de Paris à ma prose aléatoire (goutte à l'oeil), bin il faut que j’m’occupe et ici c’est moi Elvis le King alors euh .. camembert !. ^^

*(7) Certains évoquent à demi-mots une possible filiation avec la Phoebe de F.R.I.E.N.D.S. mais on ne peut décemment les croire : ils avouent facilement sous la torture ne pas avoir la télévision.

-> 7 ! Record de notes de bas de page à battre (et mon mois de naissance, etc.)

 

Note (ultime) aux lecteurs abrutis et non-comprenant : rien de ceci n’est très sérieux (on ne sait jamais) et j’suis douzième dan de Karaté-Bazooka. Un lecteur averti en valant deux, je viens donc de doubler mes stat... Allez Madame Over-blog : sois sympa fais pas ta pute : passe-moi en mode privilège on f’ra des trucs trop bien ensemble …) Enfin. Dès que je serais passé à la laverie hein ... Zouuuuuuuu


 

 

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Listalacons
commenter cet article

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?