Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 01:25
Avertissement 1 : lors de la lecture de cet article, Internet Explorer permet de profiter de commentaires qui n'apparaissent pas sur sous avec Firefox, quand vous survolez d'une souris agile les images censées apporter repos et divertissement au lecteur. En cas de réclamations, voyez avec Over-Bug, le technicien de ce blogue formidable et modeste*(0).
 
Avertissement 2 : certaines considérations ici exhibées pourraient heurter la sensibilité du jeune public. Comme les enfants mineurs sont par nature exclus du jeu électoral, je les invite à aller réviser leur éducation sexuelle en suivant ce court lien sensuel et sans suite. 
 
Avertissement 3 : je sais que des titulaires de cartes électorales vont essayer de lire ce qui suit, malgré mes plus vives réserves quant à leur capacité à saisir le quart de ce que je raconte. À eux je rappelle que les notes de bas de page renvoient à des notes situées... en bas de la page (faut toujours s'méfier). Elles ne sont toutefois pas indispensables à la compréhension de l'ensemble. Merci de votre attention. Commençons la carmagnole, vive le son, vive le son si vous le voulez bien.
 
 
 
Chers électeurs voyeurs,
 
 
 
Je tiens tout d'abord à vous remercier, toutes et tous, d'avoir fidèlement suivi mes conseils électoraux. Sincèrement (comme disent les femmes et hommes politiques ruraux en campagne), je n'en attendais pas à un tel succès pour un tout petit billet publié le 23 octobre 2005. 18 983 408 personnes qui suivent mes conseils alors que certaines ne savent pas lire, et que d'autres ont même raté les coloriages proposés, je ne vous cache pas que j'ai frôlé l'élection érection. Avant d'aussitôt me raviser. Ma mémoire de poisson rouge anémié mâtinée d'alzheimer m'ayant fait oublier l'ironie à peine voilée que sous-entendaient alors ces suggestions électorales.
 
 
Je dois vous avouer ensuite que pendant ces derniers jours derniers mois dernières semaines, des circonstances personnelles m'ont éloigné de l'écriture. De cela, on s'en cogne : on en conviendra. D'autres circonstances, franchement plus politiques, m'ont quelque peu « escagacé le neurone à folklore républicain », pour « paraphraser » (sans recourir au général Bigeard) Pierre Desproges*(1) qui, pour PD qu'il était, n'a jamais à ma connaissance donné prêté sa voie voix au Parti Démocrate*(2) de François Bayrou. Mais j'ai des pudeurs et souhaite vouer Inedire davantage à la gaudriole qu'à l'exhibition de pathétiques états d'âmes citoyens qui, s'ils réjouissent parfois les convives des diners auxquels je participe, n'en demeurent pas moins d'un ennui crasse quand ils sont étalés à longueur de blogues insipides de banalité. Un ennui qui n'est pas sans rappeler celui qui me saisi lors de l'évocation récente par le torche-cul l'hebdomadaire chirurgical « Voici » des surprenants implants Mamère mammaires de Dominique Voynet.
 
Je dois enfin confesser, vu le ton religieux, sinon irréel qu'a parfois pris cette « campagne » pleine d'imprécations déplacées à « l'amour », quelque inimitiés et autres antipathies moqueuses qui devraient légèrement transparaitre au gré des lignes qui vont suivre : autant que vous le sachiez dans la colle par avance.
 
 
Détail amusant, le second tour bisexuel de ces élections présidentielles a franchement réveillé en moi un féminisme exacerbé, pourtant longtemps contenu. Un dessinateur, dont j'ignore le nom mais pas le talent a parfaitement résumé ces singuliers états d'âme égalitaro-lesbiens. Les voici synthétisés e quelques talentueux trait de couleurs :
 
Vous l?aurez compris, je suis « paritaire ». Et pas seulement du slip kangourou.
 
Mais je vous sens impatients, et je n'ai pas que ça à foutre non plus. Attaquons donc le vif du monarque sujet républicain par le père, et minoritaire par la mère*(3).
 
 
Monsieur Sylvestre de la World Companie Nicolas le petit Berluscozy vient d'être élu, président de la république.
 
 
Collage gracieusement prêté par l?épouse de Ghismo, lui-même exilé par anticipation au pays du soleil levant (nous portera).
 
 
C'est la fête un fait. Et comme la possibilité d'un crash aérien de Jet privé entre Malte et Paris est était - ce sont les statistiques qui le disent - plus improbable que le retour futur de l'enseignement de l'astrologie à la Sorbonne, il va vous nous falloir faire avec.
 
Le corps électoral, après un long coma idyllique*(3,5) avec la vindicative charentaise, s'est finalement épris de Berluscozy. Il faut dire qu'ntre le Jésus de droite et la Marie de gauche, on nous a, comme je l'évoquais parlé d'Amour à longueur de déclarations. Je savais que l'amour pouvait être un commerce, mais de là à ce qu'il devienne un outil politique !!! Et ce, alors même que dans le même temps, à quelques encablures frontalières d'ici, le Vatican excluait au motif d'amours (hétérosexuels et non divins, certes) un prêtre au seul motif qu'il aurait laissé la main d'une autre le tripoter après la messe. J'en reste benoit de stupéfaction confite. Les voix des électeurs, comme les voies du seigneur ou celles de Benoit XVI, me sont décidément hermétiques, sinon impénétrables.
 
 
Par suite de problèmes liés à Over-bug (cf. infra), le lien portant suite sera publié dans quelques minutes... Ici même... Merci.
 
 
Mise à nuit jour du samedi, 1h53 : la suite se trouve ici, mais vous n'êtes pas obligés non plus...
Pour moi, une aspirine, un suppo, et au lit.. Sans le suppo, merci.
 
 

 
 
*(0) les utilisateurs de « Mac », quantité négligeable, ne seront pas évoqués ici. Nous ne sommes pas là pour nous attarder sur les minorités invisibles. Mangez des pommes !
 
*(1) Pierre Desproges, dont c'était l'anniversaire le 9 mai (comme Claude Piéplu, d'ailleurs)
 
*(2) chose surprenante, le « PD » deviendrait aux dernières nouvelles un « MD ». Ce qui fit dire à Bigeard, qui s'y connait en politique virile de droite : « p'tite bite la sauce béarnaise ».
 
*(3) Alternative introductive 1 (car il ne vous sera rien épargné) :
Mais en attendant la foule de bonnes surprises qui nous attendent (« l'élu » a semble-t-il un comportement plus aléatoire en France que dans la Matrice), je m'en vais ici même et maintenant tout de suite donner mon corps à la France vous faire part de quelques réflexions qui ont infléchi ces dernières heures l'électricité circulant alternativement entre mes deux neurones maladroits gauches.
Alternative introductive 2 :
Vous trouverez tout au long de cette page numérique, ainsi que promis dans le titre, et gracieusement je vous le rappelle, quelques éléments de prospectives françaises, mêlées d'affinités électives et de considérations éparses. Vous pourrez ainsi juger de ce que peut-être, avant de changer d'avis (et de chemise, vos auréoles traduisant ostensiblement votre fébrilité à me déchiffrer lire), un mon LE « blogue apolitique de gauche ».
 
*(3,5) notre sexologue Christine Boutin dénonce les rumeurs sauvages propagées par des forces de progrès qu'elle juge - je cite - « moyenâgeuse » (et elle s'y connait). Elle tient à préciser que le coma idyllique est une maladie non transmissible sexuellement. Comme les rares cas n'ont été vus que chez les finalistes à la dernière élection, si l'un d'entre eux vous propose la botte, Christine conseille tout de même de refuser poliment, c'est plus prudent.
 

 
Mot d'excuse : plus de trois heures de mise en page, avec de nombreux problèmes liés à Over-bug, la plate-forme d'hébergement de ce blogue. Je vous épargne le détail des déconnexions intempestives, des mises en pages explosées (faut dire que j'avais fait sans doute plus long qu'ils n'imaginent possible^^), et des sauvegardes qui remplacent les apostrophes par des points d'interrogation (sans doute par haine inavouable de Bernard Pivot, et peut-être simplement parce que l'actionnaire principal de cette plate-forme est devenu TF Haine ? Je ne sais ...) Quoi qu'il en soit, je me suis tout repaluché à la mano, j'en ai plein le luc, comme qui dirait, de cette maison QUE JE VOUS DéCONSEILLE ! Na !

Partager cet article

Repost 0
Published by AnT, de chez Smith en face - dans Res Publica 2007
commenter cet article

commentaires

sandokan 31/05/2007 08:48

un blog à deguster comme une assiette de piments en apero, chaque bouchée picotant plus que la précédente et mettant l'eau à la bouche pour la suivante ;-)  . Merci pour tes conseils sur les compositeurs de BOF, ils sont trés interessants pour le voyageur de limbes que je suis.

Colmar68 19/05/2007 12:42

Je viens de découvrir ton site grâce à uen video de U2 et le Boss sur Dailymotion. Comme je n'ai pas pu la telecharger, je suis venue faire un tour sur ton site. Et je ne suis pas déçue.Maintenant que j'ai commencé, je vais continuer à t'éplucher petit à petit comme une orange...Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve...A très bientôt.PS*: si tu veux m'envoyer la video par mail je ne suis pas contre..*Note: "PS" n'a evidemment rien à voir avec le Parti de la Solitude actuel...

AnT, de chez Smith en face 20/05/2007 02:21

On se tutoie ?
On s'épluche ?
On s'connait ? ^^
(votre boite à courriel contient un lien vers votre bonheur, preuve que je ne suis pas si méchant)

Madison 18/05/2007 22:19

Tu devrais lire le Charlie Hebdo de cette semaine, on y parle de l'amour pendant la campagne lolPS : pour Malte, j'espèrais secrètement que Cécilia dans un accès de colère l'aurait foutu par dessus bord... voeu pieux...

AnT, de chez Smith en face 20/05/2007 02:25

Si seulement je savais lire et non, tel Jeanne d'Arc (mon idole inconsciente) uniquement graphiter ma signature, j'aurais avec plaisir colorié les images du magazine que vous m'indiquez. Hélàs, malheur ? paresse ou désintérêt je ne... connais pas ...
Quant à la dame évoquée, vous ne connaissez donc pas le théorême de Garcimore évoqué dans la seconde partie de l'article ? ^^

papiluc 18/05/2007 00:34

Je découvre
suis époustouflé
reviendrai

AnT, de chez Smith en face 20/05/2007 02:22

Bienvenue ! (et resté)
Je connais déjà, mais moi aussi, je suis souvent époustouflé, preuve que nous sommes d'une élégante compagnie ;-)
Cordialement,

AnT, de chez Smith en face 13/05/2007 19:24

Sur quelle expression, chère autre trop lointaine ?

Malo 13/05/2007 18:15

Vous savez qu'il y a des droits d'auteur sur cette expression très cher AnTre ?

Inedire...

Guigner

Indices

Inedire est dédié à la mémoire de Roger Desjardins   


"C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse."
(Pierre Doris)

Club privé, exhibitionniste



BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones moins bons que le mien

Si vous connaissez un homme de l'art (de la gaudriole à tendance pas trop sérieuse) professionnellement hétérosexuel (de préférence) et tout disposé à sortir de l'indigence financière en laquelle l'enlise son peu d'études l'auteur, réalisateur et interprète de ces lignes, n'hésitez pas, je vous prie, à lui transmettre mes coordonnées... Inedire [at] hotmail.fr. Merci ! échantillons disponibles 

Je suis plus beau que Charles de Gaulle ... Et moins mort, aussi !

 

 

 
Rien à déclarer ?

France Inter Pourlessourds

Archives

Apophtegme



Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais.
[ Danny Oscar Wilde ]



A propos




Non, je n'ai pas prêté mon corps le temps de la réalisation de cette réclame.

Inedire est interdit aux anglais (les plombiers polonais seront tolérés, s'ils sont vaccinés)

Il y aurait actuellement    cellules cancéreuses dans votre corps, dont   qui viennent de se réveiller...  Mauvaise nouvelle, nope ?



Vous avez remarqué ? Le formulaire d'abonnement à la lettre d'infos est en haut, et à droite... Alors que cet espace est notoirement apolitique de gauche ! Curieux, non ?